Agrial a besoin de lait bio

Agrial a besoin de lait bio

Le groupe coopératif normand renforce ses aides à la conversion pour convaincre 80 à 100 élevages supplémentaires.

Lors de l’assemblée générale du métier lait biologique qui se tenait le 24 janvier dernier à Nozay (44), Agrial a dévoilé plusieurs mesures destinées à soutenir les projets de conversion en bio. Ainsi, « à compter du 1er avril 2019, la prime de conversion passera de 30 à 40 €/1000 l sur une période de transition maximum de 24 mois. Autre point majeur, les producteurs bénéficieront d’une garantie minimum de prix de 450 €/1000 l pendant les douze premiers mois de livraison de lait biologique suivant la période de conversion », précise Agrial dans un communiqué.

Des mesures d’accompagnement sont également annoncées : « la réalisation d’une étude gratuite pour la conversion ; l’accès, gratuit également pendant deux ans, à un outil de gestion technico-économique dédié, Lactorial ; des conseils concernant les productions végétales, la nutrition animale, les bâtiments ainsi qu’une aide sur les démarches administratives spécifiques au bio (aides régionales, Etat, Pac…). Des mesures spécifiques à destination des jeunes agriculteurs ou des repreneurs viennent compléter ce dispositif. Les adhérents ont également la possibilité de participer à de nombreuses réunions d’information techniques tout au long de l’année organisées par la coopérative. Le conseil de métier bio est, par ailleurs, en réflexion permanente autour des enjeux majeurs de la production laitière biologique afin d’être en phase avec les enjeux des adhérents et de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. »

En 2018, Agrial indique avoir collecté 83 millions de litres de lait de vache biologique (+ 21 millions de litres, soit +33% par rapport à 2017) auprès de 275 adhérents. Le prix du lait de vache biologique pour l’année 2018 s’est établi à 470 €/1000 l (toutes primes comprises/toutes qualités confondues). Pour 2019, la hausse de la collecte devrait être de l’ordre de 20 millions de litres. Dans le cadre de son « projet stratégique », Agrial s’est fixé comme objectif d’atteindre 10% de productions en agriculture biologique sur l’ensemble de ses filières à horizon 2025. En lait bio, les objectifs de collecte sont fixés à 120 millions de litres en 2020 et à 140 millions de litres d’ici à 2022, ce qui représente la production de « 80 à 100 élevages supplémentaires ».

BC

54321
(0 votes. Average 0 of 5)