Collecte et prix du lait stables en 2018

Collecte et prix du lait stables en 2018

Excédentaire jusqu’à l’été, la collecte française de lait de vache a ensuite décroché pour finir au même niveau que la précédente.

En décembre 2018, la collecte de lait de vache a reculé de 3,2% par rapport à décembre 2017. Après cinq mois consécutifs en retrait, la collecte cumulée sur l’année (23,867 milliards de litres) se trouve proche du niveau collecté en 2017 (-0,2%). « La météo, défavorable dans les principales régions laitières en 2018, a fortement perturbé la production », analyse le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste mise en ligne le 15 février.

En cumul sur l’année 2018, l’évolution de la collecte de lait de vache est disparate selon les bassins laitiers. La collecte progresse de 1,2% en Normandie et dans le Nord-Picardie et de 1,4% dans le Grand-Est. Elle reste stable sur un an dans le Sud-Est, en Auvergne-Limousin et dans le Centre (+0,2%). Elle recule de 0,8% dans le Grand-Ouest, de 3,2% en Poitou-Charentes et de 5,5% dans le Sud-Ouest.

AOP/IGP + bio : 20 % de la collecte

En cumul sur l’année 2018, la collecte de lait de vache bio représente 3,5% de la collecte totale, contre 2,7% en 2017. La collecte de lait AOP/IGP en représente 16,1%.

Sur l’année 2018, le prix du lait de vache bio standard (38/32) s’établit à 454 €/1000 l, en retrait de 1 €/1000 l par rapport à 2017 ; celui du lait de vache bio à teneurs réelles s’élève à 467 €/1000 l, en retrait de 4 €/1000 l. Entre novembre 2017 et novembre 2018, l’indice de prix à teneurs réelles du lait AOP/IGP augmente de 1,6 % et celui du lait conventionnel (hors bio et AOP/IGP) de 0,2%.

En 2018, le prix du lait standard conventionnel (hors bio et AOP/IGP) s’est établi en moyenne à 324 €/1000 l (342 €/1000 l à teneurs réelles). Tous types de lait confondus, le prix du lait 38/32 a atteint 337,9 €/1000 l en 2018 (+1,2% par rapport à 2017). Le lait à teneurs réelles s’est vendu en moyenne 356,6 €/1000 l (+0,8%) : depuis 337,9 €/1000 l dans le Nord-Picardie jusqu’à 401,1 €/1000 l dans le Sud-Est.

Irlande et Pays-Bas aux antipodes

D’après Eurostat, la collecte laitière européenne (UE à 28) du mois de novembre 2018 a reculé de 0,8% par rapport à novembre 2017. Elle reste cependant très dynamique en Irlande (+20,2%), progresse en Pologne (+3%) et se stabilise au Royaume-Uni et en Espagne (+0,3%). Elle est en retrait en Allemagne (-1,2%) comme en Italie (-1,6%) et recule de 6,8 % aux Pays-Bas.

BC

A télécharger : Nouveau recul de la collecte de lait de vache en décembre 2018 (ministère de l’agriculture, 15 février 2019)

54321
(0 votes. Average 0 of 5)