Intermarché et Bel hissent leurs tarifs

Intermarché et Bel hissent leurs tarifs

Les 800 éleveurs Bel de l’Ouest (APBO) bénéficieront d’un prix de base de 371 €/1000 l en 2020.

« Pour la première fois dans la filière laitière, Bel et l’Association des producteurs Bel de l’Ouest (APBO) d’une part, puis Bel et Intermarché-Netto d’autre part, ont finalisé leurs accords dès la mi-novembre et garantissent pour l’année 2020 à l’ensemble des éleveurs APBO un prix rémunérateur », annoncent les trois partenaires. Leur accord prévoit « la garantie pour 2020 d’un prix annuel minimum par Bel de 371 €/1000 l [base 38/32, primes pâturage et alimentation sans OGM incluses], auquel s’ajoutera la valorisation de la qualité réelle du lait en matières grasses et protéiques. » Ce qui pourra porter la rémunération totale à 395 €/1000 l, précise Elsa Dellière, responsable agriculture durable du Groupe Bel. Un précédent accord, conclu en décembre 2018, retenait un prix de base de 350 €/1000 l pour 2019.

En fait, en 2019, « le prix effectivement payé par Bel aux producteurs de l’APBO s’est élevé à 395 €/1000 l (estimation Bel septembre 2018-août 2019). Il se positionne 11% au-dessus du prix moyen du lait conventionnel français (moyenne nationale FranceAgriMer septembre 2018-août 2019, hors AOP/IGP/Bio) », précise un communiqué du 18 novembre. L’ensemble de ces prix s’entendent toutes primes comprises, toutes qualités confondues à matière grasse et protéique réelles. Les producteurs de l’APBO pratiquent désormais à 95% l’accès aux pâturages et 100% l’alimentation des animaux sans OGM (< 0,9%).

Coup de pouce à la bio

« Depuis maintenant trois ans, nous avançons main dans la main avec le Groupe Bel, témoigne Gilles Pousse, président de l’APBO. Notre modèle, inédit dans la filière laitière, repose sur le respect d’engagements mutuels. Après le développement de l’accès aux pâturages et de l’alimentation sans OGM, cet accord nous permet de poursuivre notre démarche avec de nouveaux axes de travail, sur le soin aux animaux et la réduction de l’empreinte carbone des exploitations. Nous tendons ainsi vers un modèle agricole rémunérateur et toujours plus durable. »

En 2020, Intermarché et Bel organiseront une opération exclusive en magasin du 31 mars au 12 avril, et « s’engagent à reverser sur cette période 100% des ventes des produits Fromage de Margot aux éleveurs APBO ayant fait le choix de la conversion bio. Cette annonce vient s’ajouter à la démarche, déjà initiée par Bel depuis le lancement de la marque, visant à reverser 5 centimes aux producteurs de l’APBO engagés en bio sur chaque produit Fromage de Margot vendu. »

BC

A lire également :

Intermarché et Bel vont soutenir les producteurs (12 décembre 2018)

Bel et WWF France reconduisent leur partenariat (21 juin 2019)

54321
(0 votes. Average 0 of 5)