Le Saint-Nectaire se plie à la sécheresse

Le Saint-Nectaire se plie à la sécheresse

Les conditions de production du lait destiné à la fabrication du Saint-Nectaire sont temporairement assouplies.

En 2019, en raison d’un « épisode de sécheresse », le pâturage ne sera obligatoire que pendant une durée minimum de 100 jours, au lieu des 160 jours inscrits dans le cahier des charges de l’appellation d’origine protégée (AOP), dispose un arrêté du 18 septembre 2019 du ministère de l’agriculture.

Entre le 1er août 2019 et le 1er mai 2020, la ration totale des vaches laitières devra comprendre 50% minimum d’herbe provenant de la zone de production du lait (et non 70% comme prévu par l’AOP). Sur la même période, 2 100 kg (au lieu de 1 800 kg) maximum d’aliments complémentaires pourront être distribués à chaque vache laitière.

BC

 

54321
(0 votes. Average 0 of 5)