Les éleveurs laitiers irlandais en difficulté

Les éleveurs laitiers irlandais en difficulté

L’année 2018 s’annonce difficile pour les éleveurs laitiers irlandais confrontés à des conditions climatiques défavorables qui perdurent. Parallèlement, les coopératives laitières irlandaises publient des résultats records pour 2017 et continuent de diminuer le prix du lait à la ferme.

Le début de l’année 2018 se révèle compliqué pour les éleveurs laitiers irlandais, confrontés à des conditions climatiques défavorables qui perdurent. Le bétail est confiné à l’intérieur. La qualité de l’herbe est fortement compromise. Le fourrage se fait rare et son coût prohibitif vient mettre à mal la trésorerie des exploitants agricoles. Ces limites nutritionnelles entraînent par ailleurs une baisse de la production au niveau quantitatif et qualitatif et s’ensuivent des répercussions fâcheuses pour bon nombre d’exploitants. Le tout dans un contexte mondial où les prix du lait sont repartis à la baisse. Les coopératives laitières irlandaises continuent d’abaisser leur prix de base du lait à la ferme, tout en proposant des aides spécifiques liées à ces conditions climatiques extrêmes. Parallèlement, ces mêmes coopératives laitières annoncent les unes après les autres des résultats records pour l’année 2017. Ainsi, Lakeland Diaires a plus que doublé son bénéfice d’exploitation et a généré un chiffre d’affaires annuel de 769,8 millions d’euros en hausse de 22 % par rapport à 2016. Les volumes de lait traités en 2017 ont augmenté à plus de 1,2 milliard de litres, reflétant le développement continu du niveau de production de ses 2 500 producteurs laitiers et la prise de contrôle de sa rivale, Fane Valley Dairies, en mai 2016.

À noter que, en moyenne, les troupeaux d’Irlande du Nord produisent près de trois fois plus de lait par an que leurs homologues du sud avec des rendements moyens respectifs de 800 000 L  contre 320 000 L. La coopérative a conservé et maintenu ses installations de production de lait en poudre et de beurre à Banbridge (dans le comté de Down), ce qui lui offre flexibilité et ouverture pour faire face au Brexit. Lakeland Dairies a récemment investi 10 millions d’euros dans un centre de logistique à la pointe et dans son principal site de traitement laitier à Newtownards (dans le comté de Down). Elle comptabilise 240 produits laitiers exportés dans près de 80 pays à travers le monde. Elle dénombre près de 750 fournisseurs en Irlande du Nord et un peu plus de 1 700 en République d’Irlande.

54321
(0 votes. Average 0 of 5)