Les producteurs laitiers allemands en difficulté

Les producteurs laitiers allemands en difficulté

En Allemagne, les prix ne couvrent pas les coûts de production.

En janvier 2018, les producteurs de lait allemands ont dû supporter un déficit de 12 %, estime l’European Milk Board (EMB) dans un communiqué du 17 avril dernier. « Le calcul est simple : produire un litre de lait en Allemagne, en janvier 2018, coûtait 41,81 centimes. Sur la même période, les producteurs ne se sont toutefois vu verser qu’un prix de 36,75 c. Celui-ci ne permettait de couvrir que 88 % des coûts, laissant les éleveurs avec un déficit de 12 %. En octobre 2017, ce manque à gagner plafonnait à 2 %. » Pour Sieta van Keimpema, vice-présidente de l’EMB, « la situation sur le marché du lait est problématique dans l’ensemble de l’Europe et nécessite une réforme. Nous observons des déficits importants, non seulement en Allemagne mais aussi dans les autres pays, car le prix du lait ne couvre pas les coûts de production. Selon les chiffres de l’observatoire européen du marché du lait pour mars 2018, ce prix (par kilogramme de lait) se monte à 35,50 centimes aux Pays-Bas , à 34,22 c en France et à 31,97 c en Belgique, et ce alors que les coûts de production dépassent les 40 centimes. »
A télécharger« The cost of producing milk » (EMB, 27 novembre 2018)
54321
(0 votes. Average 0 of 5)