Lubrizol pèse sur la collecte

Lubrizol pèse sur la collecte

La Normandie et les Hauts-de-France ont nettement ralenti au cours de la première quinzaine d’octobre. L’interprofession laitière (Cniel) y voit une conséquence de l’accident de Lubrizol.

La collecte de lait de vache, qui avait accéléré en septembre, est repassée sous son niveau de 2018 au cours de la 1e semaine d’octobre (-0,3% sur un an, -1,1% sur une semaine), montre le sondage hebdomadaire mis en ligne le 15 octobre par FranceAgriMer. Elle est, certes, repassée dans le vert au niveau national au cours de la 2e semaine d’octobre (+0,7% sur un an, +1% sur une semaine), selon le sondage mis en ligne le 22 octobre.

Le repli de la collecte a été particulièrement net en Normandie (-3,8% sur une semaine, -5% sur un an) et dans les Hauts-de-France (-4,7% sur une semaine, -5,9% sur un an) durant la 1e semaine d’octobre, puis à nouveau durant la 2e semaine d’octobre (-3,4% et -6,6% respectivement sur un an). Dans sa vidéo mensuelle de conjoncture, Benoît Rouyer (Cniel) y voit la conséquence de l’interruption de la collecte dans 500 exploitations laitières de ces deux régions durant plus de deux semaines après l’accident de l’usine Lubrizol survenu à Rouen le 26 septembre.

BC

A télécharger : Reprise de la collecte de lait en août 2019 (ministère de l’agriculture, 15 octobre 2019)

54321
(0 votes. Average 0 of 5)