Tama : « La planète est précieuse »

Tama : « La planète est précieuse »

[Publi-information] Les ressources naturelles ne sont pas infinies et il faut préparer dès aujourd’hui les filets balles rondes et les ficelles agricoles de demain.

Le Naphta, ce gaz issu du craquage du pétrole brut est à l’origine de tous les plastiques qui nous entourent. Tama Group envisage d’en consommer de moins en moins car d’autres solutions existent. Quasiment inépuisables, contrairement au pétrole, ces sources de matières premières sont l’avenir industriel des consommables de récolte mais aussi l’avenir environnemental, l’avenir de nos enfants et plus largement de notre planète : les PCRM et les PIRM.

Les PIRM « Post Industrial Recycled Material » sont les plastiques recyclés issus de l’industrie que l’on trouve sur le marché, c’est une matière recyclée en boucle ouverte car ces déchets sont tout-venants. De par leur volume, ils constituent la source de matière recyclée la plus immédiate pour être intégrée dans les consommables de récolte Tama. Déjà présents dans certains films d’enrubannages ou autres films agricoles, les PIRM sont disponibles en grande quantité et, point important, ce marché est déconnecté de la production pétrolière et de ses aléas.

Les PCRM « Post Consumers Recycled Material » sont les ficelles et filets usagés qui ont été récupérés à des fins de recyclage. L’idée est d’utiliser partiellement des ficelles et des filets recyclés pour fabriquer à nouveau ces mêmes consommables de récolte, c’est le recyclage en boucle fermée. Deux problématiques freinent actuellement le développement de cette solution très attrayante :

  • Il faut séparer les résidus végétaux de la matière plastique car le recyclage ne peut se faire qu’à partir de déchets triés et propres.
  • Il faut organiser le rapatriement de ces produits usagés vers les sites de production en quantité suffisante pour alimenter les lignes de fabrication de filets et de ficelles, c’est le principe du recyclage en boucle fermée. Or il se consomme un faible grammage de ficelle ou filet par balle, il faut donc un grand nombre d’hectares de fourrages pressés pour alimenter ce marché du consommable usagé.

Alléger la charge de pollution des matières plastiques grâce aux PIRM et PCRM est une priorité pour Tama Group, leader mondial de la fabrication des filets balles rondes et des ficelles agricoles. Tama Group appartient à un groupe d’agriculteurs, exploitants au quotidien une terre qu’ils respectent, qui les nourrit et qui se doit d’être protégée de tout impact environnemental.

L’Eco-responsabilité n’est donc pas un concept nouveau pour Tama Group, ni un effet de mode, voici comment nous envisageons de la développer : la concertation et la collecte

Tama Group entretient une concertation ouverte avec tous les comités, groupes d’influence et organisations officielles qui s’attaquent à la question des déchets plastiques sur les divers marchés, et nous leur fournissons activement un soutien technique et un savoir-faire.

Pour accroître la quantité de PCRM disponible, il faut les collecter et la France fait office de très bon élève en Europe. Tama France souhaite d’ailleurs, au travers de cet article, féliciter tous les agriculteurs français engagés dans cette démarche de récupération et de conditionnement des consommables de récoltes usagés géré par ADIVALOR. Agriculteurs, Distributeurs, Industriels pour la VALORisation des déchets agricoles, la traduction d’ADIVALOR parle d’elle-même. Cette société, sous actionnariat des metteurs en marché, est à but non lucratif et a pour mission de définir les modalités techniques des collectes, elle organise et finance tout ou partie de l’élimination des consommables plastiques usagés. Son activité est exclusivement financée par l’Eco-Contribution payée par les utilisateurs lors de l’achat de leur consommables de récoltes. Cette filière volontaire de recyclage n’étant pas financée par une taxe mais par cette Eco-Contribution, son coût est strictement le reflet de ses dépenses réelles.

L’innovation selon Tama

Depuis 20 ans, Tama Group est en développement constant pour alléger le poids de matière première pour 100 mètres de filet et donc le poids de filet par balle de fourrage. C’est la technologie Bale+.

Là où beaucoup de filets de 3000m ont besoin de 12 grammes de plastique au mètre linéaire pour être juste résistant, Tamanet+ n’a besoin que de 9 grammes au mètre linéaire pour être incroyablement performant et ultra résistant.

C’est 25% de poids de plastique consommé en moins avec le filet Tamanet+.

Rapporté à la part de marché de Tama France en filets, c’est environ 2500 tonnes de plastique en moins dans les campagnes françaises grâce à Tama.

Le filet Tamanet+, c’est presser plus en toute sécurité pour polluer moins.

Depuis 5 ans, nous avons transposé cette connaissance du filet Tamanet+ sur les ficelles TamaTwine+, c’est la technologie LSB.

En 2015, pour la même presse haute densité et la même performance, on utilisait une ficelle qui faisait 115m/kg soit 2070m par pack. Aujourd’hui, la solution Tama fait 140 m/kg pour 2800m par pack. C’est 35% d’autonomie de gagné et surtout 22% de plastique en moins pour faire le même travail.

20152021Gain
Métrage par kilo115m/kg140m/kg25m/kg22%
Longueur par pack2070m2800m730m35%

 

Rapporté à la part de marché en ficelles agricoles, Tama France permet donc d’épargner notre environnement d’environ 1100 tonnes de plastique grâce à la technologie LSB.

La ficelle TamaTwine+, c’est presser plus en toute sécurité pour polluer moins.

La performance environnementale est une réalité quotidienne chez Tama…et demain ?

Le développement durable est poussé au travers de multiples projets chez Tama group et nous avons rassemblé un grand nombre de compétences pour analyser, mettre en perspective et promouvoir certaines idées et innovations qui seront la base technologique de la performance des produits Tama de demain.

Réduire encore le poids de plastique par balle, incorporer encore plus de PIRM et PCRM dans nos productions sont deux pistes parmi de très nombreuses autres voies couvertes par le secret de la recherche et développement Tama.

Bonne ou mauvaise, peu importe, pourvu que les idées novatrices soient chez Tama !

Alors attendez-vous à être surpris !

Action et production

Être proactif pour la planète lorsque l’on est producteur de consommables de récolte plastique commence dans les usines.

Toutes nos matières premières sont recyclables, qu’il s’agisse du PEHD pour les filets comme le Polypropylène pour les ficelles.

D’autre part, nous poursuivons depuis des années un plan d’optimisation environnementale de nos sites de production à travers le monde dénommé « Zero Waste Production ». Tama Group s’est fixé comme objectif de produire sans rejet de déchets dans son environnement, quels qu’ils soient. Cela commence par la maitrise de tous les stades de la production susceptibles de produire des déchets en passant par le recours massif à des énergies renouvelables pour la production et l’éclairage. La seule énergie fossile résiduelle pour le moment est le gaz naturel mais nous déployons des parcs photovoltaïques sur la plupart de nos sites de production.

Pour être légitime à demander à nos clients d’avoir une attitude pro environnementale, un producteur leader comme Tama Group se doit de montrer l’exemple en investissant massivement dans une démarche Eco-Responsable.

Notre action en faveur d’un meilleur respect de l’environnement passe également par une meilleure gestion de la logistique, de la distribution et de l’administration : « les petits ruisseaux font les grandes rivières ».

Conscience environnementale

La réduction drastique du poids de plastique nécessaire pour faire une saison de pressage grâce à la technologie Tama sauvegarde l’environnement immédiat des agriculteurs mais aussi les rivières, les fleuves et les océans. Les technologies Bale+ et TamaTwine+ sont donc une pierre à l’édifice pour diminuer la pression sur les biotopes océaniques côtiers.

Avec 10 millions de km2 d’espaces maritimes, la France est la seconde puissance maritime mondiale ce qui donne un écho particulier aux actions éco-responsables de Tama group relayées par Tama France.

Conscient de ces enjeux environnementaux d’aujourd’hui et de demain, Tama Group poursuit un plan très ambitieux d’investissement humain et matériel dans la réduction significative de l’impact environnemental de ses activités.

Ce principe fait désormais partie de l’ADN de Tama et il est intégré à tous les projets futuristes proposés par notre département recherche et développement.

54321
(0 votes. Average 0 of 5)