Les jachères alimentaires s'étendent

Les jachères alimentaires s'étendent

Neuf départements supplémentaires peuvent récolter ou pâturer les jachères : la Corrèze, le Doubs, l’Eure, la Meuse, le Pas-de-Calais, les Yvelines, le Territoire de Belfort, l’Essonne et le Val-d’Oise.

« La poursuite de la sécheresse au début du mois d’août a continué à dégrader les ressources fourragères disponibles pour les troupeaux dans plusieurs départements. En conséquence, Didier Guillaume, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, a décidé d’élargir à neuf nouveaux départements la dérogation pour cas de force majeure permettant aux éleveurs concernés par un manque de fourrage de valoriser leurs jachères », annonce un communiqué du 21 août. Sont concernés la Corrèze, le Doubs, l’Eure, la Meuse, le Pas-de-Calais, les Yvelines, le Territoire de Belfort, l’Essonne et le Val-d’Oise.

Cela porte à 69 le nombre total de départements bénéficiant de cette dérogation, « qui vise à accroître les disponibilités fourragères pour l’alimentation des troupeaux. Les dérogations peuvent bénéficier aux éleveurs et aux autres agriculteurs dès lors que les fourrages fauchés sont cédés à un éleveur. Pour bénéficier de cette dérogation, les agriculteurs des départements concernés devront en faire la demande auprès de leur Direction départementale des territoires et de la mer DDT(M). »

BC

A lire également : De nouvelles mesures face à la sécheresse (29 juillet 2019)

54321
(0 votes. Average 0 of 5)