Covid-19 : les IA continuent

Covid-19 : les IA continuent

Les entreprises de sélection génétique et de reproduction animales « assurent la continuité des activités essentielles à la production agricole », indique Allice.

« Suite aux mesures de confinement décidées par le gouvernement pour lutter contre la propagation mondiale du Covid-19, les entreprises de sélection génétique et de reproduction animales ont déclenché un plan de continuité d’activité pour répondre aux besoins impératifs des éleveurs et de la production agricole, tout en préservant la santé de leurs salariés, des éleveurs et de leurs familles », indique Allice dans un communiqué du 19 mars. « En tant qu’entreprises de services aux éleveurs, pilotées par des éleveurs, notre mission est d’assurer la reproduction des animaux de manière à garantir dans les mois à venir les naissances qui permettront de produire du lait et de la viande. »

Sous « tension »

« Dans le respect des mesures barrières sanitaires en vigueur, nous maintenons la continuité de service pour la production de semence, le transport et la livraison des doses de semences, l’insémination, le génotypage ainsi que toutes les activités support indispensables à la bonne réalisation des actes en élevages, dans les stations de mâles et dans les laboratoires. Ce maintien de service est rendu possible grâce à une réorganisation et une simplification du travail des techniciens en recherchant la plus grande autonomie dans la réalisation des actes techniques, permettant de limiter au maximum les situations de contact physique et d’échange avec les éleveurs. La tension qui apparait au fil des jours pour garantir le service nécessite néanmoins que toutes les mesures soient mises en œuvre pour que le technicien intervienne le plus efficacement possible : isolement des animaux, bonne contention, matériel pour gérer les déchets. »

« Les autres services impliquant des contacts physiques, non indispensables ou qui peuvent être repoussés, sont suspendus jusqu’à nouvel ordre (…) Ces dispositions sont prises à date et sont susceptibles d’évoluer en fonction de la situation épidémique », conclut Allice.

(-)

54321
(0 votes. Average 0 of 5)