L'Etat contre les intrusions en élevage

L'Etat contre les intrusions en élevage

La Gendarmerie nationale vient de créer une cellule spécialisée.

Christophe Castaner, ministre de l’intérieur, vient d’annoncer la mise en place, au sein de la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN), d’une cellule dénommée « Déméter » – la déesse grecque de l’agriculture et des moissons – chargée d’identifier et de poursuivre les auteurs d’intrusions ou d’agressions chez des agriculteurs, rapportent la FNSEA et les JA dans un communiqué du 7 novembre.

« Les réseaux FNSEA et JA travailleront en étroite collaboration avec cette cellule. Un travail est actuellement en cours avec la DGGN afin d’étendre cette coopération sur l’ensemble du territoire, au plus près des agriculteurs. » Les deux syndicats rappellent que, « face à la recrudescence du nombre d’intrusions et d’actes violents commis à l’encontre des agriculteurs » – une « violence inacceptable » –, ils « se mobilisent depuis plusieurs mois pour que les pouvoirs publics agissent et prennent les mesures permettant de protéger les agriculteurs et leurs familles. »

Drôme : 4 incendies en 2 jours

« En 2 jours, 4 incendies ont frappé des bâtiments d’élevage drômois. L’une des exploitations touchées abritait des bovins dont 23 ont péri dans l’incendie », dénoncent la FNSEA et les JA dans un communiqué du 25 novembre. Les deux syndicats « expriment tout leur soutien à l’attention des éleveurs et de leurs familles meurtris par ces événements d’une grande violence » et annoncent qu’ils signeront « très prochainement » un partenariat avec la DGGN.

BC

54321
(0 votes. Average 0 of 5)