Désialis manque de luzerne

Désialis manque de luzerne

Le groupe de déshydratation suspend la vente de pellets standards.

« Le mois de juillet 2020 a été historiquement sec en France et cela s’est traduit par l’émergence d’un stress hydrique majeur dans nos zones de production de luzernes », explique Pierre Begoc, directeur général de Désialis, dans un communiqué du 28 août. « Les inquiétudes nées d’une première coupe décevante, avec des rendements au plus bas depuis 1993, se sont transformées en menaces réelles lors d’une seconde coupe toujours très en-deçà de la moyenne 5 ans. Alors que la 3ème coupe a démarré début août, la ressource fraîche en luzerne dont Désialis disposera pour la campagne 2020/21 a déjà été sévèrement amputée. »

« Dans ce contexte compliqué, cette 3ème sécheresse consécutive vécue dans le Grand-Est et l’absence de précipitations à venir nous obligent à prendre des décisions fortes car nos stocks de produits, déjà amplement sollicités en 2018 et 2019, ne sont pas reconstitués. Ainsi, nous suspendons les ventes de luzernes, sous la forme dite de pellets standards, au moins jusqu’à la fin du mois de septembre. Nous ferons alors un bilan en fin de campagne de production et aviserons d’un éventuel retour contrôlé sur le marché des pellets standards. » En revanche, « Désialis continuera de proposer à la vente les autres produits de ses gammes luzernes, maïs et pailles : pellets de luzerne bio, balles de luzerne conventionnelles et bio, extraits concentrés de luzerne (ECL), Silomix, Maïluz… ».

Désialis commercialise les productions de 25 usines de déshydratation de coopératives agricoles ou de groupes industriels. Les sites sont tous implantés en France, majoritairement dans le nord-est.

BC

54321
(0 votes. Average 0 of 5)