Du nouveau contre les maladies respiratoires

Du nouveau contre les maladies respiratoires

MSD Santé Animale va mettre sur le marché, en octobre, un vaccin intranasal du jeune veau améliorant la prévention précoce des maladies respiratoires.

Le nouveau vaccin, Bovilis Intranasal RSP, peut s’administrer dès une semaine de vie. L’immunité est installée en 5 jours pour le virus respiratoire syncitial bovin (VRSB) et 7 jours pour le virus Parainfluenza 3 (Pi3), souligne MSD. Il tend à réduire les excrétions des animaux (donc le risque de contaminer les congénères) mais aussi l’expression des signes cliniques (toux, hyperthermie…).

Le chantier de vaccination est facilité par une nouvelle canule intranasale constituée d’une seule pièce, facile à mettre en place (1/4 de tour) et à nettoyer, et par un système à double aiguille breveté permettant une reconstitution « plus rapide et plus sûre du vaccin » à partir du lyophilisat et du solvant. Une dose unique de 2 ml est administrée dans une narine du veau grâce à un injecteur réglable. La conservation du vaccin à l’ouverture atteint 6 heures.

MSD souligne que « moins de 20 % des veaux français disposent d’une couverture vaccinale contre les maladies respiratoires sur leurs deux premiers mois de vie » alors que celles-ci constituent « la deuxième cause de mortalité des veaux nés vivants, devant les diarrhées néo-natales ». Les pertes économiques induites par ces pathologies peuvent aller « jusqu’à 70 € par veau sevré en élevage allaitant » et « jusqu’à 500 kg de lait en moins sur la première lactation ».

BC

54321
(0 votes. Average 0 of 5)