La collecte toujours maigrichonne

La collecte toujours maigrichonne

Un net rebond est toutefois observé en Bourgogne-Franche-Comté.

Les livraisons de lait ont diminué de 1,6% sur un an au cours de la semaine 23 (1er au 7 juin 2020), montre le sondage hebdomadaire de FranceAgriMer mis en ligne le 16 juin. Entre la semaine 22 et la semaine 23, la collecte diminue de 1,3%.

La baisse de la collecte sur un an atteint -4,5% en Auvergne-Rhône-Alpes, -3,6% en Bretagne, -2,8% en Normandie, -3,7% en Nouvelle-Aquitaine, -5,4% en Occitanie PACA, -2,1% dans les Hauts-de-France IDF, -0,7% dans les Pays de la Loire. Trois régions sont dans le vert : le Grand Est (+1,6%), le Centre-Val de Loire (+6,3%) et la Bourgogne-Franche-Comté (+5,2%, grâce à un rebond des livraisons de 6,1% entre les semaines 22 et 23).

L’ouest pénalisé par la sécheresse

En avril 2020, la collecte de lait de vache a diminué de 0,7% par rapport au mois d’avril 2019, indique le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste mise en ligne le 16 juin. « Les principales régions productrices de l’ouest ont été pénalisées par une sécheresse printanière qui a ralenti la pousse de l’herbe. En cumul de janvier à avril, elle [la collecte] progresse cependant de 1,6% par rapport à l’an passé et atteint 8 407 millions de litres. »

BC

A télécharger : Une collecte de lait stable en France en 2019 (ministère de l’agriculture, 17 juin 2020)

54321
(0 votes. Average 0 of 5)