L’herbe n'a pas redémarré en octobre

L’herbe n'a pas redémarré en octobre

Entre le 20 septembre et le 20 octobre 2018, la sécheresse a empêché la reprise automnale de la pousse d’herbe.

Au 20 octobre 2018, la pousse cumulée des prairies permanentes est fortement déficitaire au plan national (- 23 % par rapport à la pousse de référence sur la même période), indique le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste mise en ligne le 30 octobre. Huit régions fourragères sur dix finissent la campagne avec une pousse cumulée d’herbe en déficit. Plus d’un tiers sont en déficit important (au moins 25 % de déficit). Les régions Grand-Est et Bourgogne-Franche-Comté sont les plus affectées, avec des déficits proches d’un tiers. En Auvergne-Rhône-Alpes et dans les Hauts-de-France, les déficits sont proches d’un quart. Seules les régions Occitanie, Pays de la Loire et PACA sont dans une situation normale ou proche de la normale (88 % pour les deux premières régions).

2018 restera aussi comme une année record au niveau de la température, avec les dix premiers mois parmi les plus chauds depuis 1900. La première moitié d’automne a été estivale dans la partie septentrionale du pays, avec notamment une pluviométrie très déficitaire, souligne encore le ministère de l’agriculture.

54321
(0 votes. Average 0 of 5)