Le robot pour optimiser le conseil

Le robot pour optimiser le conseil

France Conseil Elevage (FCEL) a présenté, le 8 novembre, une plateforme d’échanges automatisés entre les données générées par le robot de traite et les entreprises de conseil en élevage (ECEL) adhérentes. Objectif : fluidifier la circulation de l’information et mieux la valoriser, plus vite, au niveau du troupeau.

Environ 10% des 60 000 élevages laitiers français sont équipés d’au moins un robot de traite qui enregistre au quotidien des milliers de données sur les vaches et le troupeau. Des données qui sont en général récupérées mensuellement par le contrôleur. Pas toujours très simple à faire. Surtout, ces données ne sont pas valorisées en temps réel, alors qu’une donnée quotidienne anormale aurait pu alerter l’éleveur beaucoup plus tôt.

Afin d’éviter que chacune des 83 ECEL adhérentes de FCEL ne développe sa propre solution logicielle, FCEL a créé DataHub 360°®, une « plateforme d’échanges bidirectionnels de données à haut débit dédiée aux producteurs de lait équipés d’automates », pourvu qu’ils aient donné leur consentement. Ce DataHub « permet aussi de communiquer avec les systèmes Cloud [nuage informatique] des constructeurs. Les éleveurs équipés de robot de traite Lely en seront les premiers bénéficiaires », indique FCEL. DeLaval, GEA, Boumatic, Afimilk, SAC suivront. Au début novembre, 340 élevages étaient déjà connectés, dont 40 via le cloud Lely. Le DataHub sera déployée dans le réseau des ECEL d’ici au printemps 2020.

Deuxième innovation, OriWeb, qui vise à « optimiser le traitement des contrôles robot effectués avec prélèvement d’échantillons » de lait. Là encore, Lely tient la corde avec ses analyseurs en ligne du TB, du TP voire des cellules. Le but reste le même : plus de données, plus vite, pour optimiser le conseil en élevage.

Troisième innovation, le Daily Data, qui permet l’introduction, dans le système d’information génétique (SIG), des données quotidiennes des automates et leur valorisation. Plus de données, c’est plus de précision, et moins de contraintes lors des contrôles en élevage. C’est aussi une manière de « favoriser l’internationalisation » du système français de qualification des vaches laitières françaises, explique FCEL.

Efficow® Viande pour hiérarchiser les allaitantes

FCEL, qui sera en assemblée générale le 21 novembre à Poitiers, annonce aussi une innovation en élevage bovin allaitant pour évaluer l’efficience économique des vaches et, partant, les hiérarchiser. Efficow® Viande est un nouvel outil logiciel qui prend en compte les produits générés par l’élevage (vente des veaux sevrés et des vaches de réforme) ainsi que les charges liées à l’élevage des génisses, à l’alimentation et à la santé des animaux (en particulier les conditions de vêlage). Un coup d’œil sur un graphique permet d’apprécier la rentabilité relative des vaches sur une campagne ou sur l’ensemble de la carrière. Efficow® Viande, actuellement « en test auprès de quelques conseillers », a vocation à intégrer la suite CoCliCow®, la « boîte à outils commune à l’ensemble des conseillers bovins viande » du réseau FCEL.

Benoît Contour

54321
(0 votes. Average 0 of 5)