La collecte accélère

Repassée dans le vert à la fin avril 2021 (un lissage de la production avait été proposé en avril 2020), la collecte donne des signes de redémarrage en mai. 

La collecte de lait de vache a progressé de 1% sur un an en semaine 17 (26 avril au 2 mai), de 1,3% en semaine 18 (3 au 9 mai) et de 3,3% en semaine 19 (10 au 16 mai), indiquent les sondages hebdomadaires de FranceAgriMer.

En semaine 19, la collecte est particulièrement dynamique en Bretagne (+6,2% sur un an) et en Normandie (+7,6%). Les Pays de la Loire (+2,8%) et les Hauts-de-France (+3,7%) se distinguent eux aussi à la hausse, la Bourgogne-Franche-Comté (-3,5%) à la baisse.

Au 1er trimestre, la collecte française s’est repliée de 2,5% sur un an, indique le Cniel dans sa note de conjoncture au 24 mai 2021. En mars, seules la Bretagne et la Normandie affichaient une collecte en hausse. « Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce recul important, en particulier la diminution du cheptel et du nombre de naissances qui s’accélèrent depuis plusieurs mois, mais également des stocks de fourrages faibles suite à un été [2020] chaud et sec et une hausse significative du coût des aliments », analyse le Cniel.

BC

A télécharger : Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 26 mai 2021)

Lisez également

Sécheresse et prairies : peut faire mieux

L’indemnisation des sécheresses sur prairies en 2019 et 2020 n’a satisfait personne. Un rapport formule …