Le Lely Vector a 10 ans

Lely célèbre cette semaine les 10 ans de son robot d’alimentation Vector ainsi que la production de la millième machine.

« C’est en 2011 que Lely installa les premiers systèmes Lely Vector dans plusieurs élevages laitiers », rappelle un communiqué du 8 mars. « Les élevages bovins viande ont suivi. Ces élevages pilotes étaient des partenaires essentiels pour nous afin d’améliorer le produit (…) En étant à l’écoute des élevages pilotes et des expériences pratiques, en menant des recherches sur le terrain et tout simplement en tentant de nouvelles choses, nous avons pu améliorer le système Lely Vector sur un grand nombre de points. »

« Lely observe un intérêt grandissant pour le Vector. Les éleveurs laitiers et bovins reconnaissent aujourd’hui l’intérêt de l’alimentation automatisée (…) Avec de nombreux repas par jour et avec plus de précision dans la ration, les nutriments contenus dans l’aliment sont utilisés de manière optimale. Le logiciel de gestion fournit des informations pertinentes sur la rentabilité, la production de lait et la prise de poids. Les éleveurs laitiers et bovins peuvent suivre l’évolution de leur marge suite à un changement de ration et ainsi améliorer leurs résultats. »

Faire jeu égal avec la traite robotisée

« L’année dernière, Lely a vu les ventes du Vector augmenter considérablement. Pour cette année, à ce que cette tendance à la hausse se poursuive encore plus fortement. Lely estime qu’à l’avenir l’alimentation robotisée sera aussi reconnue et sollicitée que la traite robotisée. » Le Vector est aujourd’hui commercialisé dans 31 pays, précise le constructeur néerlandais.

« Plus durable, plus précis et plus facile à utiliser, le mécanisme de fermeture du grappin et sa géométrie ont été entièrement revus pour les rendre plus précis et plus durables. Le robot mélangeur et distributeur a lui aussi été amélioré. Le corps et la vis de mélange sont maintenant en acier inoxydable. Le dernier modèle est plus facile à entretenir sur bien des aspects, et la vitesse de rotation de la vis de mélange est supérieure, pour améliorer la qualité du mélange et de la coupe. Le logiciel a lui aussi connu plusieurs évolutions. Au cours de ces dix dernières années, le système est ainsi devenu encore plus durable, précis et facile à utiliser », assure encore Lely.

BC

Lisez également

Un guide du bâtiment laitier

Le Cniel publie « Construire un bâtiment pour le troupeau laitier : démarche, outils, acteurs …