«Le Space 2018 s’annonce très bien»

Les dirigeants du salon de l’élevage rennais ont dévoilé, le 23 mai 2018, les temps forts de la 32e édition, qui se tiendra du 11 au 14 septembre sur le site habituel.

« Le Space 2018 s’annonce très bien », résume Marcel Denieul, son président, par ailleurs président de la Chambre d’agriculture d’Ille-et-Vilaine. Et d’abord côté exposants. Au 22 mai, 1 281 entreprises sont déjà inscrites – c’est légèrement supérieur aux éditions précédentes. « Tous les halls seront donc à nouveau entièrement occupés cette année, ainsi que la surface d’exposition à l’air libre », se félicite Anne-Marie Quemener (photo ci-contre), commissaire générale du Space. Pour un total supérieur à 60 000 m2. Près de 400 exposants internationaux – dont 44 nouveaux – ont déjà réservé un stand. Secteurs d’activité les plus représentés : agro-nutrition-santé-hygiène (190 exposants), bovins (144), R&D-presse-informatique-services (112), bâtiments d’élevage (98). « Nous pouvons signaler à nouveau la forte demande enregistrée dans les halls concernés par l’élevage bovin : le hall 1 et le hall 11 (matériel de traite et équipements connexes). »

Challenge France Prim’Holstein

Les présentations animales feront la plus large place aux bovins : 550 animaux de 13 races se succéderont sur le grand ring durant les 4 jours du salon à l’occasion de différents concours. A commencer par le challenge France Prim’Holstein qui réunira 190 animaux le jeudi. Le mardi, journée des races à viande, la Parthenaise organisera son concours national pour la première fois au Space. Cinq autres races à viande (Rouge des Prés, Limousine, Blonde d’Aquitaine, Salers, Charolaise) seront en concours interrégional. Le mercredi, 60 Normandes, 15 Pie Rouge et 28 Montbéliardes seront à départager, avant une vente aux enchères (des animaux génotypés de 7 races différentes seront proposés). Le vendredi verra les concours interrégionaux des races Simmental, Brune et Jersiaise. Le salon se terminera par la présentation des bovins et des ovins primés durant la semaine.

Un focus sur les grands troupeaux…

Les conférences feront également la part belle aux bovins : conduite des prairies, production laitière biologique, stratégies et tendances de la transformation laitière, comparatif économique Holstein/Montbéliarde, broutards, méthanisation, Life Beef Carbon (empreinte carbone), Eva’lait (pilotage de l’exploitation par la marge sur coût alimentaire), bien-être des animaux et brise-vent, analyse des fourrages, veaux de boucherie, veaux laitiers, prospectives des marchés, grands troupeaux : résultats du programme Casdar-Orgue (Organisation du travail, durabilité sociale et transmissibilité des grands troupeaux laitiers français) – voir GTM n° 62 page 50, lait de pâturage, nutrition azotée et protéique de la vache laitière, etc.

… et sur les conditions de travail

« L’espace pour demain » sera consacré, cette année, à « l’innovation au service des conditions de travail ». Les visiteurs du Space (115 000 en 2017, dont 14 000 internationaux) pourront y « découvrir des outils, des organisations et des expertises qui favorisent le confort de l’éleveur et améliorent l’attractivité des métiers » de l’élevage.

« L’excellence sanitaire, passeport pour l’avenir ! » fera l’objet, en partenariat avec le GDS Bretagne, d’initiatives diverses et variées : visites d’élevages, reportages vidéo, conférence sur la réglementation européenne…

BC

Lisez également

Le lait bio « n’est pas en crise »

Si « l’offre est momentanément supérieure à la demande, rien ne laisse penser qu’un palier de …