Sodiaal lance ses Etats généraux

Sodiaal lance ses Etats généraux

Sodiaal organise, jusqu’au 7 juin 2021, une consultation nationale publique pour imaginer le modèle coopératif laitier et la filière laitière en 2030. Quelque 10 000 contributions sont espérées.

En préalable à l’ouverture de la plateforme www.sodiaal-pourdemain.fr, une quinzaine d’ateliers régionaux réunissant des éleveurs, des salariés et des consommateurs a permis de définir, au début 2021, les grands axes d’une consultation qui sera « ouverte au plus grand nombre : des éleveurs aux professionnels de la distribution, des consommateurs à la société civile », précise Sodiaal dans un communiqué. S’associe également à la démarche Serge Papin, médiateur auprès du ministère de l’agriculture et de l’alimentation pour les EGA [Etats généraux de l’alimentation]. L’ancien patron de Système U, qui vient de publier un rapport sur la fixation des prix dans la filière agricole, fait valoir que « le modèle coopératif est le seul moyen pour les paysans de capter la création de valeur au niveau du client. »

Les premiers résultats de la consultation seront présentés le 30 juin en assemblée générale de Sodiaal et « débattus dans le courant de l’été pour écrire collectivement la feuille de route et les engagements de la coopérative. Puis, d’ici à la fin de l’année, un document de référence, Sodiaal Vision 2030, précisera sa nouvelle trajectoire d’évolution, sa raison d’être et ses engagements sur le long terme. »

« Essentiel d’ouvrir ce débat »

Damien Lacombe, président de Sodiaal, explique : « A l’heure où nous, les adhérents de la coopérative, nous interrogeons sur le renouvellement des générations et la rentabilité de notre métier, où les citoyens et les consommateurs s’interrogent sur le contenu de leurs assiettes et les modes de fabrication, où les pouvoirs publics préparent le plan de relance 2030, où nos clients sont en pleine réflexion sur les sujets de mutations agricoles et alimentaires, il est essentiel d’ouvrir ce débat pour échanger sur nos enjeux communs et mobiliser l’ensemble de nos parties prenantes. Il est important que nous participions tous à cette réflexion pour que chacun joue son rôle dans la transition agricole et alimentaire qui s’engage : producteurs de lait, consommateurs, collaborateurs, clients, fournisseurs, collectivités, etc. Représenter 20% de la collecte de lait en France nous donne une responsabilité particulière envers nos adhérents et la société. La plateforme www.sodiaal-pourdemain.fr leur donne la parole ».

BC

54321
(0 votes. Average 0 of 5)