385 €/1000 l pour du lait de montagne

385 €/1000 l pour du lait de montagne

La Coopal (organisation de producteurs), Orlait (fournisseur), SLVA (transformateur) et Carrefour ont conclu un accord triennal.

La Coopérative agricole Auvergne Limousin (Coopal) a signé, le 2 octobre au Sommet de l’élevage, un accord avec Carrefour pour la livraison de 30 millions de litres de lait de montagne au prix de base de 385 €/1000 l sur les trois prochaines années. Un partenariat effectif depuis le printemps dernier, nous a précisé un responsable de la Coopal.

La Coopal produit 110 millions de litres de lait par an, dont 90 millions sont estampillés « lait de montagne » (altitude supérieure à 700 mètres et pente moyenne supérieure à 20%). Une ligne signalant la valorisation Carrefour sera identifiée sur la feuille de paie du lait des 400 producteurs concernés. Le lait de la Coopal est embouteillé par la Société Laitière des Volcans d’Auvergne à Theix (Puy-de-Dôme).

Un volume comparable au bio

Pour Carrefour, l’accord conclu avec la Coopal et la SLVA constitue « un des plus gros partenariats récents », souligne Marc Delage, responsable des produits laitiers chez Carrefour. « 30 millions de litres, c’est à peu près le marché du bio chez Carrefour », précise Marc Duret, directeur des partenariats avec les PME et le monde agricole.

Le « lait de montagne » sera vendu 0,85 €/l en rayon. « C’est un peu moins cher que le lait C’est qui le patron ? et que le lait bio, note Marc Delage. « Quand le bio manque, le client cherche du lait de montagne, pour sa touche d’authenticité ». Carrefour indique commercialiser du lait de montagne depuis 1990.

BC

54321
(0 votes. Average 0 of 5)