Actions « lait en poudre » le 7 mai

Actions « lait en poudre » le 7 mai

L’EMB entend mobiliser « en faveur d’un instrument de gestion de crise adéquat et contre les mesures erronées de la Commission européenne ».

« Avoir recours à l’aide au stockage privé pour affronter la crise du lait, sans programme de réduction de la production coordonné au niveau européen, est une erreur », estime l’European Milk Board (EMB) dans un communiqué du 4 mai. « Alors que le marché européen est à nouveau inondé de lait et que les prix dévissent, seule une réduction des volumes de lait produits dans toute l’UE permettrait de calmer le jeu. Le stockage de produits déjà transformés, tels que le lait en poudre, le beurre et le fromage, ne réduit pas la pression sur le prix au producteur car ces produits continuent de faire partie de l’offre excédentaire en produits laitiers (…) L’autorisation temporaire accordée par l’UE, entre autres aux organisations de producteurs (OP) et aux organisations interprofessionnelles, leur permettant de planifier des réductions de production, n’apporte rien non plus dans la situation actuelle de crise », estime la vice-présidente de l’EMB, Sieta van Keimpema.

En France, des actions « lait en poudre dans des champs » sont prévues le 7 mai dans plusieurs régions : Hauts-de-France, Grand Est, Normandie, Pays de la Loire, Sud-Ouest. Des opérations du même type sont prévues en Belgique, Allemagne, Italie, Danemark, Luxembourg et Lituanie.

54321
(0 votes. Average 0 of 5)