Fraude massive des éleveurs bovins néerlandais

Fraude massive des éleveurs bovins néerlandais

Invitée à Ernée (Mayenne) par l’OPLGO (l’Organisation des producteurs Lactalis du Grand Ouest), Brigitte Misonne, fonctionnaire de la Commission européenne, est revenue sur la fraude des éleveurs néerlandais.  « Il y a bien eu falsification, certains éleveurs néerlandais déclarant des naissances multiples sur leurs vieilles vaches au lieu de notifier le vêlage de leur primipare. L’administration du pays a pris le délit au sérieux et les primes Pac des escrocs seront  suspendues. Par contre, nous ne pouvons dire qu’il existe un lien entre le stock de poudre de lait sur le marché européen et cette supercherie. Au passage, en 2017 et malgré cette escroquerie, la collecte  laitière aux Pays-Bas a diminué », a souligné la fonctionnaire européenne. Mme Misonne rappelle que le stock européen de poudre de lait écrémé estimé à 380 000 tonnes en fin 2017 n’a rien d’exceptionnel. Cela ne représente qu’à peine 6 % de la valeur de la collecte laitière en Europe et n’aura donc qu’un impact limité sur la fixation du prix du lait. Chiffres à l’appui, l’experte rappelle qu’en 2009, ce stock était de 260 000 tonnes et, qu’en 1991, il dépassait les 400 000 tonnes.

54321
(0 votes. Average 0 of 5)