Le Neufchâtel impacté par Lubrizol

Le Neufchâtel impacté par Lubrizol

Suite à l’incendie de l’usine rouennaise, les conditions de production du lait destiné à la fabrication du Neufchâtel AOP ont été assouplies.

Les conditions de production du Neufchâtel AOP (appellation d’origine protégée) sont assouplies dans plusieurs dizaines de communes de Seine-Maritime « en raison de l’incendie de l’usine Lubrizol », dispose un arrêté du ministère de l’agriculture publié le 17 janvier 2020 au Journal officiel.

En particulier, le cahier des charges dispose, de manière dérogatoire, que « les vaches laitières pâturent au moins 5 mois pour l’année 2019 » [au lieu de « au moins 6 mois dans l’année »]. Pendant cette période, le pâturage représente plus de 40% [au lieu de 50%] de la ration de base exprimée sur la matière sèche. » De même, « les fourrages destinés aux vaches laitières proviennent à hauteur de 70% [au lieu de 80%] pour l’année 2019, exprimée en matière sèche, de l’exploitation. »

BC

A télécharger :

Lubrizol : Plan de surveillance des productions agricoles (ministère de l’agriculture, 10 janvier 2020)

L’incendie Lubrizol-NL Logistique du 26 septembre 2019 (CGEDD, 10 mars 2020)

54321
(0 votes. Average 0 of 5)