Le produits laitiers européens s'exportent bien

Le produits laitiers européens s'exportent bien

2017 s’affiche comme une bonne année pour les exportations de produits laitiers de l’Union européenne. L’Europe des 28 clôture l’année 2017 sur une augmentation annuelle de ses exportations laitières hors UE de 5,8 % en volume (à 5,17 millions de tonnes) et de 14,5 % en valeur (à 15,84 milliards d’euros). Les exportations européennes de fromage, de poudres de lait, de beurre, de lait condensé, de lait, de crème et de yaourt ont dépassé les 20 millions de tonnes en équivalent lait (ME), soit une augmentation de 14,5 % par rapport à 2016.
Après une année 2016 positionnant les États-Unis comme champion des exportations de lait écrémé en poudre, en 2017 c’est au tour de l’UE de briller avec des exportations en hausse de 36,7 % par rapport à 2016, comptabilisant 779 000 tonnes (contre 608 000 pour les États-Unis). Les principaux acheteurs de lait écrémé en poudre sont l’Algérie (+ 46,3%) et la Chine (+ 39,4 %). L’UE a été soutenue à la fois par son prix compétitif et par un taux de change € / $ intéressant au premier semestre 2017. Les exportations européennes de fromage continuent à progresser avec un augmentation de 3,7 % en 2017. À signaler que ce rythme de progression marque le pas par rapport aux trois années passées. Les États-Unis, un marché clé pour les exportations de fromage européens, représentant à eux seuls 17 % des quantités exportées, ont en fait ralenti leurs achats (- 1 %). Alors que Japon et la Suisse, qui détiennent conjointement 18 % des exportations, s’affichent comme une source de croissance, respectivement de 20 % et 6 %.

54321
(0 votes. Average 0 of 5)