Danone teste un additif anti-méthane

Le Bovaer®, évalué dans un élevage laitier belge, permettrait une réduction de 18 % des émissions entériques de méthane.

« Une collaboration unique entre Danone Belgique, DSM et l’Institut flamand de recherche pour l’agriculture, la pêche et l’alimentation (ILVO) démontre des résultats prometteurs en matière de réduction des émissions de méthane grâce à l’ajout d’un nouvel ingrédient dans l’alimentation des vaches », annonce Danone dans un communiqué du 11 juillet.

« Entre 2018 et 2020, Danone a mené un projet de recherche d’envergure dans une exploitation laitière pilote en Belgique pour mesurer les effets de l’introduction d’un nouvel ingrédient : Bovaer® (1). Première étude conduite à grande échelle, cet essai commercial de 18 mois est aussi le plus long mené à ce jour sur l’utilisation de ce nouvel ingrédient. L’objectif de cet essai était de mesurer le potentiel de réduction des émissions de méthane au cours d’une période complète de lactation, et si cette réduction se maintenait tout au long de l’étude. Ont également été mesurés l’impact de cet ingrédient innovant sur la santé et le bien-être des animaux ainsi que sur la qualité du lait utilisé pour produire des yaourts. »

« Sûr pour les animaux et les consommateurs »

« L’essai mené en Belgique (2) a confirmé l’impact positif à long terme avec une réduction significative de 18,3 % des émissions entériques de méthane, et une utilisation de cet ingrédient à la fois simple et sûre tant pour les animaux que pour le consommateur. Aucun changement significatif dans la composition, la qualité et le processus de transformation du lait n’a été constaté. Le produit final a également été testé et s’est avéré conforme aux normes de qualité de Danone. »

« Bovaer est simple à utiliser. Nous l’avons ajouté à un composant alimentaire que nous donnions déjà à nos vaches pour compléter leur ration. Pendant tout le test, nous n’avons remarqué aucun changement dans le comportement des animaux et dans la production laitière. L’utilisation de ce produit est une aide précieuse pour maintenir l’empreinte carbone de notre lait aussi basse que possible », témoigne Koen Slegers, le responsable de la ferme.

« Ces résultats ouvrent la voie à l’usage futur de ce nouvel ingrédient dans 10 exploitations laitières en Belgique auprès desquelles Danone collecte le lait, dans le cadre de la certification de neutralité carbone de sa marque Actimel », précise encore le communiqué.

BC

(1) « L’Agence européenne de sécurité des aliments (AESA) a constaté que l’ingrédient développé par DSM, 3-NOP, dénommé Bovaer®, permettait de réduire les émissions de méthane entériques produites par les vaches laitières et que celui-ci était sans danger pour les animaux et les consommateurs. Le 7 avril 2022, la Commission européenne a publié son approbation officielle de l’utilisation de Bovaer® chez les vaches laitières et les vaches reproductrices. » Toujours selon Danone, « l’ingrédient Bovaer® est le résultat d’une décennie de recherche scientifique menée au niveau mondial, dont plus de 50 études évaluées par des pairs et 48 essais sur le terrain. »

(2) « ILVO publiera dans le courant de l’année une publication scientifique dédiée à cet essai réalisé en Belgique », rapporte Danone.

A télécharger : Les résultats semestriels de Danone (27 juillet 2022)

Lisez également

Les prix agricoles ralentissent

Les prix du lait et de la viande bovine, au plus haut depuis le début …