De nouvelles stratégies contre la cétose

Un jeu concours sur internet, Ketogame, et une application de prédiction du risque, KetoRisk, visent à sensibiliser les éleveurs au risque de cétose subclinique, une pathologie largement sous-diagnostiquée selon Elanco, le numéro trois mondial de la santé animale.

Les dirigeants d’Elanco France ont présenté, le 10 juin en visioconférence, leurs nouveautés en matière de santé des ruminants. Pas de nouvelle molécule ou de nouveau médicament vétérinaire, mais trois actions dirigées contre la cétose et le traitement sélectif au tarissement.

Ketogame est « un jeu concours original destiné à sensibiliser les éleveurs à la cétose subclinique et à soutenir les vétérinaires sur le terrain », explique Charlotte Olry, cheffe de marques senior. Outre des vidéos didactiques, le site Ketogame.fr propose un quizz assorti de lots à gagner. Lancée en avril, l’opération s’achèvera au 15 août.

KetoRisk est une innovation basée sur l’intelligence artificielle visant à prédire le risque de cétose 3 à 4 semaines avant le vêlage, et ce à partir d’informations fournies par la « majeure partie des robots de traite (Lely, DeLaval, GEA) ou des salles de traite modernes ». L’application, fournie à Elanco par le néerlandais DDW, s’appuie sur les données de production laitière et de reproduction notamment. Un dépistage rapide permet d’intervenir sur l’animal avant que la cétose ne s’installe. Elanco propose le bolus Kexxtone®, commercialisé en France depuis 2013, dont le dossier d’autorisation de mise sur le marché (AMM) avance une diminution de 74% des cétoses subcliniques et une production de lait accrue de 1,22 kg par jour du 8e au 133e jour de lactation.

L’application Tarismart, dédiée au traitement sélectif au tarissement, n’est pour l’heure proposée qu’en France, et aux seuls vétérinaires dans un premier temps. Elle s’appuie sur un arbre de décision permettant d’arbitrer, dans une « approche raisonnée », entre traitement antibiotique et/ou obturateur de trayon. « À chaque vache, le bon produit, le bon tarissement », résume le Dr vétérinaire Jonathan Eudes. Là encore, Elanco a des solutions dans sa gamme : l’obturateur Dryseal® et l’antibiotique Arentor®DC.

BC

Lisez également

La collecte dévisse

Depuis la mi-août, le déficit de production n’a cessé de s’amplifier. La collecte de lait …