« Déclencher le régime des calamités »

La FNPL réclame « toute aide qui évitera une décapitalisation du cheptel français ».

« Les pouvoirs publics français doivent immédiatement mettre en œuvre le régime des calamités agricoles ainsi que toute aide qui évitera une décapitalisation du cheptel français faute de trésorerie pour acheter des fourrages nécessaires au bien-être des animaux présents sur les exploitations », alerte la FNPL dans un communiqué du 12 août. « Les producteurs de lait, polyculteurs éleveurs, cumulent une double difficulté cet été : de faibles rendements en fourrage et en céréales. »

La FNPL ajoute que « la sécurisation de l’alimentation de nos troupeaux passe par une collaboration entre éleveurs et céréaliers locaux », ce qui « permet de limiter l’impact environnemental lié au transport d’aliments. »

Enfin, le syndicat « demande expressément à l’Union européenne de permettre à l’ensemble de la profession agricole de pouvoir valoriser, en période de sécheresse, les jachères dès lors qu’elles sont destinées à l’alimentation des troupeaux. »

BC

Lisez également

La marge laitière en phase ascendante

La MILC a atteint 140 €/1000 l en septembre et « devrait encore croître » sur la …