Eliance fédère le conseil en élevage et l’insémination

Le 12 avril, Eliance est née de la fusion d’Allice et de France Conseil Elevage. Cette nouvelle fédération regroupe 126 sociétés coopératives adhérentes employant 6 160 salariés. Dominique Davy en est le président. 

Les conseils d’administration de France Conseil Elevage et d’Allice ont entériné leur fusion pour former Eliance. Cette nouvelle fédération regroupe 126 entreprises sur la France et une partie de la Belgique avec l’Awe. On y retrouve les entreprises de conseil en élevage et les coopératives d’insémination. Cette fédération pèse lourd dans le paysage agricole français : 6 160 salariés. Ses membres réalisent 500 millions d’euros de chiffre d’affaires et réalisent 85 % des inséminations. Ils gèrent les schémas de sélection de 12 races bovines laitières, 9 races allaitantes, 5 races ovines et deux races caprines. Deux millions d’animaux servent à la collecte de données pour la sélection génétique. Un éleveur sur deux fait appel aux services des entreprises adhérentes à Eliance. Dominique Davy, éleveur de Limousines dans le Maine-et-Loire, sera le premier président de la nouvelle fédération. Il pourra miser sur l’appui d’un conseil d’administration de 36 éleveurs en activité, dont 12 auront des missions renforcées. Eliance sera composé de 60 salariés et un nouveau directeur va prendre ses fonctions au mois de mai prochain.

« Cette fusion intervient dans le cadre de la nouvelle réglementation zootechnique européenne. Nous voulions également éviter les doublons inutiles entre nos deux fédérations historiques. Nous allons travailler à l’activité de nos métiers : l’insémination et le conseil en élevage. Ces métiers sont en pleine évolution », souligne le président Davy. Eliance va poursuivre sa mission technique, son implication dans la recherche et le développement d’outils innovants. La partie sociale sera également une priorité avec la préparation d’une convention collective.

Lisez également

Les prairies se reprennent

La douceur des températures et le retour de la pluie ont permis de compenser en …