La condition animale, enjeu électoral

Neuf Français sur dix sont favorables à « rendre obligatoire un accès extérieur, pour tous les élevages, dans un délai de dix ans ».

La Fondation Brigitte Bardot vient de rendre public un sondage Ifop (1) sur la condition animale. Trois questions portent sur les animaux d’élevage. Il en ressort que 88 % des Français se disent favorables à l’interdiction de l’élevage en cages dans un délai de cinq ans. Ils sont aussi 91 % à souhaiter « rendre obligatoire un accès extérieur, pour tous les élevages, dans un délai de dix ans » – c’est exactement la même proportion qu’en août 2020, date d’un précédent sondage Ifop pour la Fondation Brigitte Bardot. Enfin, 90 % des Français sont favorables à rendre obligatoire, en toute circonstance, l’étourdissement des animaux de boucherie avant leur abattage.

Par ailleurs, 86 % des Français souhaitent que les candidats à l’élection présidentielle se positionnent sur la question animale et présentent des mesures visant à améliorer la condition des animaux. Plus d’un Français sur deux (57 %) avance que ces propositions « pourraient » influencer son vote.

BC

(1) Sondage réalisé en ligne, les 1er et 2 février 2022, auprès d’un échantillon de 1 012 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

A télécharger : La vidéo en abattoir porteuse de progrès (CGAAER, mai 2022)

Lisez également

Les prix agricoles ralentissent

Les prix du lait et de la viande bovine, au plus haut depuis le début …