Le produit « fermier » se cherche

Un projet de décret, précisant l’usage du terme « fermier » lorsque l’affinage du fromage est effectué en dehors de la ferme, est contesté.

Dans une lettre ouverte adressée le 1er avril au ministre de l’agriculture, la Confédération paysanne écrit que l’ensemble des organisations professionnelles concernées, réunies le 9 mars dernier, « ont critiqué le projet de décret présenté par la DGCCRF » (1).

Selon le syndicat, « ce projet de décret affaiblit le terme fermier car son imprécision conduira à des dérives graves mettant en péril la plus-value des producteurs fermiers. Il constitue aussi, en l’état, une tromperie des consommateurs car il ne permet pas de faire clairement le lien entre l’affineur et le producteur. De plus, ce décret est censé définir les « usages traditionnels » lorsque le fromage fermier est affiné en dehors de l’explicitation, ce qui n’y figure pas. Enfin, la DGCCRF a clairement pointé, lors de cette réunion, son incapacité à mener des contrôles de grande ampleur pour éviter les dérives. »

« Ce projet de décret est insuffisamment protecteur du terme fermier et peu viable. Il est donc indispensable que le Ministère de l’économie et des finances sursoie à son transfert au Conseil d’État et poursuive les discussions », considère la Confédération paysanne.

BC

(1) Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Lisez également

Pascal Le Brun président des coopératives laitières

Pascal Le Brun, producteur de lait dans le Calvados, a été élu, le 22 juin, …