La ferme des 1000 vaches arrête le lait

Une porte-parole a annoncé, le 4 décembre, l’arrêt de la production laitière à la fin du mois.

La coopérative belge Milcobel, qui a souhaité se « recentrer sur la Belgique », cessera de collecter le lait de la ferme de Drucat (Somme) au 1er janvier 2021, nous a indiqué Véronique Rétaux, porte-parole de la SCEA Côte de la Justice, plus couramment désignée comme la « ferme des 1 000 vaches ». Les vaches seront taries puis revendues à d’autres élevages ou envoyées à l’abattoir. Le personnel (20 salariés) a été informé le 3 décembre.

Les obstacles sur son parcours se sont accumulés depuis la création de la ferme, qui n’a jamais pu obtenir l’autorisation d’élever jusqu’à 1 000 vaches, ce pour quoi elle avait été dimensionnée. Depuis le départ, rappelle la porte-parole, les « oppositions », dues selon elle à une « méconnaissance surtout », avaient créé un « climat polémique » autour du plus grand élevage laitier français.

La ferme, qui exploite environ 1 000 ha, ne cesse pas son activité agricole mais sa réorientation stratégique n’est pas précisée. La décision appartient à Matthieu Ramery, fils de Michel Ramery, le fondateur de la ferme décédé en 2016.

La Conf’ crie « victoire »

« Le temps nous a donné raison : la ferme-usine des 1000 vaches vient d’annoncer la cessation de sa production laitière au 1er janvier 2021. C’est une victoire majeure de la Confédération paysanne et de Novissen, et de toutes celles et ceux qui combattent l’industrialisation de l’agriculture ! », réagit le syndicat dans un communiqué du 7 décembre.

« Rappelons que dans le projet de cette ferme industrielle, le lait ne devait être qu’un sous-produit de la méthanisation. Certes, l’arrêt de la production laitière de la ferme-usine des 1000 vaches est acté mais quid désormais du devenir des terres agricoles de la structure, soit 1000 hectares ? La problématique d’accaparement des terres et des aides Pac est toujours présente alors que l’enjeu d’installer n’a jamais été aussi prégnant. »

BC

Lisez également

Joz rachète Fullwood Milking

La société néerlandaise Joz, spécialiste du traitement des fumiers et lisiers et autres équipements d’alimentation, …