La FNB s’engage avec Lidl

Un nouveau logo, le Rémunéra-score, informe le consommateur du niveau de prix payé au producteur de viande bovine.

« Initié dans le cadre de la loi EGAlim2 et présenté sur le SIA 2022 par Lidl et la FNB (Fédération nationale bovine), le Rémunéra-score vise à informer le consommateur, au travers d’un étiquetage reprenant le modèle du Nutri-score, sur la rémunération des éleveurs de la filière bovine », ont rappelé les deux partenaires, le 4 octobre sur le Sommet de l’élevage (Puy-de-Dôme). « Appliqué depuis septembre sur la viande bovine de race Limousine issue de contrat tripartite dans 150 supermarchés Lidl du Grand Est, l’enseigne s’engage à déployer cette initiative dans l’ensemble des supermarchés en France d’ici 2023 », précise un communiqué.

« Ce dispositif de notation, allant de A+ à F, a pour objectif de protéger la juste rémunération des éleveurs de la filière bovine. La note maximale A+ est indexée sur le coût de production de l’éleveur, valeur de référence émise par l’interprofession, tandis que le prix moyen du marché pour ce type de produit correspond plutôt à la note F. Il permet de guider au mieux les consommateurs dans son choix et de l’inciter à adopter un comportement d’achat plus responsable avec un impact financier immédiat pour les éleveurs de la filière bovine. Il s’inscrit dans la logique des contrats tripartites de l’enseigne, signés depuis 2015, en soutenant et en mieux rémunérant les 5 000 éleveurs partenaires. »

Pour Bruno Dufayet, président de la FNB,« l’enjeu de la loi EGAlim2 est de permettre aux éleveurs d’être rémunérés à hauteur de leur coût de production. Avec le Rémunéra-score, nous y répondons de manière concrète avec un meilleur partage de la valeur au sein de la filière pour le consommateur tout en tenant compte du coût de production des éleveurs dans la construction du prix de leurs produits. » « Avec le lancement du Rémunéra-score, nous permettons aux consommateurs, de manière visible et simple, une transparence sur les rémunérations des éleveurs sur les packs des produits concernés. Ils pourront mesurer en un coup d’œil l’impact de leur acte d’achat en évaluant la rémunération revenant à l’agriculteur et soutenir la filière bovine », ajoute Guillaume Reix, responsable achats Viande & Volaille Lidl France.

BC

A télécharger :

Note de conjoncture mensuelle viandes rouges (FranceAgriMer, 28 oct. 2022)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 27 oct. 2022)

Conjoncture de la viande bovine (FranceAgriMer, 14 oct. 2022)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 12 oct. 2022)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 5 oct. 2022)

Les prix à la production compensent le coût de l’aliment (ministère de l’agriculture, 5 oct. 2022)

Lisez également

Les prairies se reprennent

La douceur des températures et le retour de la pluie ont permis de compenser en …