L’aliment VL surnage

La production d’aliments pour animaux a chuté de 6,6 % en 2022.

Les fabrications d’aliments pour animaux ont totalisé 18,4 millions de tonnes (Mt) en 2022, un chiffre en forte baisse sur un an (- 6,6 %), indiquent les entreprises privées (Snia) et coopératives (LCA) dans leur note de conjoncture du 23 février.

Toutes les catégories d’aliments ont reculé en 2022, sauf l’aliment vaches laitières (2,7 Mt, + 0,1 %). Les autres aliments pour bovins se maintiennent au-dessus du million de tonnes (1,07 Mt, – 3,4 %), tout comme le mash (1,03 Mt, – 1 %).

Globalement, l’aliment bovin (3,8 Mt, – 0,9 %) résiste davantage que les aliments porc (4,4 Mt, – 6,3 %) ou volaille (7,5 Mt, – 10,3 %).

BC

A visionner :

Vidéo mensuelle de conjoncture laitière (Cniel, 7 mars 2023)

A télécharger :

Population bovine au 1er février 2023 (FranceAgriMer, 9 mars 2023)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 9 mars 2023)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 8 mars 2023)

Conjoncture laitière au 24 février 2023 (Cniel)

Toujours moins d’abattages de bovins (ministère de l’agriculture, 24 février 2023)

Lisez également

Lactalis poursuit son développement

Le chiffre d’affaires (29,5 Md€) et le résultat net (428 M€) ont légèrement progressé en 2023.