L’élevage et ses bénéfices environnementaux au congrès Elvéa

Les 28 et 29 juin 2023, le Congrès national d’Elvéa France se déroule au Mans (Sarthe), aux Quinconces des Jacobins. « Un moment privilégié de partage entre nos différentes régions », souligne Romuald Martin, président d’Elvéa Sarthe depuis 18 ans. « Ce sera aussi l’occasion de faire un bilan de la situation de l’élevage en France et de ses bénéfices pour notre environnement et sur la régénération des sols ». Elvéa France rassemble 29 associations de producteurs (OPNC), soit près de 12 000 éleveurs et une grande diversité de filières labellisées, nationales et régionales. « Le monde de l’élevage a réussi de belles choses en matière de santé et d’alimentation », raconte Philippe Auger, président national et éleveur de charolaises en Franche-Comté. « Il faut donc avoir confiance en notre profession. Elle sera capable de s’adapter aux enjeux : l’eau, le climat et le carbone ». Lors de cette rencontre nationale, il sera aussi question de la mise en place de la contractualisation dans le cadre de la loi EGALIM 2 et du renouvellement des générations.

Programme : Mercredi 28 juin, matin (séance à huis-clos). 15h30 : « Raisons, émotions et nouveaux modes de consommation », avec l’anthropologue Richard C. Delerins. 17h30 : Intervention de Patrick Bénézit, président de la Fédération nationale bovine (FNB). 17h45 : Exemple d’un cas concret sur les enjeux territoriaux que l’on peut associer à l’élevage bovins viande, Céline Bihel, directrice des Pays Vallée de la Sarthe. Jeudi 29 juin, 9h30 : accueil par Stéphane Le Foll, maire du Mans et parole aux élus locaux. Intervention des présidents de Culture Viande, FMBV et FFCB. 11h15 : « Les enjeux du carbone pour les éleveurs », Jean-Baptiste Dollé (IDELE), Pierre Rayé (France Carbone Agri Association).

Lisez également

La MHE progresse doucement

Une petite centaine de foyers supplémentaires a été enregistrée ces deux dernières semaines.