L’élevage est « en danger »

Le président des Safer, Emmanuel Hyest, a lancé « un cri d’alerte », le 28 mai, à l’occasion de la présentation du marché foncier 2019.

« Informées de tous les projets agricoles et ruraux depuis 60 ans, les Safer sont en première ligne pour suivre et analyser les évolutions sur nos territoires. Ce que nous constatons : des exploitations d’élevage qui ne trouvent pas de repreneur, des jeunes qui se détournent de ces filières », écrit Emmanuel Hyest dans un communiqué diffusé à la presse.

« Pourtant l’élevage est un facteur premier de la diversité de nos territoires, de nos paysages. Sans élevage, pas d’agronomie, pas d’équilibres dans les grands cycles de production, pas de valorisation des prairies. Sans élevage, nous perdrons aussi de la biodiversité, des milieux ouverts et uniques. »

« Si nous ne retrouvons pas pour ces filières plus d’équilibre économique, plus de reconnaissance et de confiance en l’avenir, nous nous dirigeons vers une uniformisation et un appauvrissement irréversible de nos campagnes. »

« Réguler les parts sociales »

« La crise sanitaire inédite que nous vivons aujourd’hui nous amène à élargir encore notre réflexion : comment adapter notre agriculture aux enjeux liés à cette crise ? Comment être au plus près des nouvelles attentes des citoyens (ou consommateurs) ? Comment territorialiser nos productions pour limiter les effets négatifs des échanges mondiaux ? »

« Il s’agit de relancer notre économie et de l’inscrire dans la durabilité et la résilience plus que jamais nécessaires, mais aussi, de garantir notre souveraineté alimentaire. »

« Nous pouvons, et nous devons, relever l’ensemble de ces défis. Mais pour cela, la loi du plus fort ne doit pas prévaloir dans l’affectation des ressources les plus rares – le foncier en est une. La régulation doit être et rester la règle, pour plus de partage, plus de richesse humaine et économique. »

« En cette période de crise, plus que jamais, il faut trouver le courage de rénover la régulation du foncier en l’étendant au marché des parts sociales. Notre avenir en dépend », conclut le président des Safer.

A lire également : Foncier : activité record et prix stables en 2019 (28 mai 2020)

A télécharger : Le prix des terres en 2019 (FNSafer, 28 mai 2020)

Lisez également

Un guide du bâtiment laitier

Le Cniel publie « Construire un bâtiment pour le troupeau laitier : démarche, outils, acteurs …