Net repli des surfaces de maïs

L’envolée du blé tendre se traduit cette année par un net repli des autres cultures, à commencer par le maïs (grain et fourrage), l’orge et les oléagineux.

Le ministère de l’agriculture a diffusé, le 11 mai, ses prévisions de surfaces de grandes cultures pour la récolte 2021. La sole de blé tendre atteint 4,9 millions d’hectares (Mha), soit une hausse de près de 15% sur un an et de 0,9% par rapport à la moyenne 2016-2020. Les orges (1,8 Mha) sont en repli de 8,9% sur un an, le maïs grain (1,5 Mha) de 10,1%, le maïs fourrage (1,3 Mha) de 7,2% (-7,4% par rapport à la moyenne quinquennale). Le colza (0,9 Mha) recule de 11,2%, le tournesol (0,7 Mha) de 14,4%, le soja (0,17 Mha) de 8,1%, la pomme de terre (0,15 Mha) de 4,2%, la betterave à sucre (0,4 Mha) de 5,9%. Les protéagineux (0,32 Mha) progressent de 2,2%, le pois (+2,5%) comme la féverole (+1,4%).

BC

Lisez également

Les grands troupeaux tiennent la forme

Les clôtures de la campagne 2021/2022 révèlent des résultats économiques « historiquement hauts » dans …