Avril veut racheter l’usine Metex d’Amiens

Le 3 juin 2024, Avril a déposé, avec l’appui de l’État, une offre pour la reprise de l’activité du biochimiste Metex (Metabolic explorer) à Amiens, dernier site en Europe à produire des acides aminés par fermentation destinés au marché de la nutrition animale (lysine, tryptophane, valine…). «L’incorporation de lysine dans l’alimentation du bétail permet de réduire le recours au soja importé au profit de protéines végétales locales (colza, tournesol…)», précise le groupe dans un communiqué. L’offre comprend le rachat des activités R&D et commerciales localisées à Paris et permettrait de sauvegarder les 304 emplois menacés depuis le placement en redressement judiciaire de l’entreprise en mai dernier.

Souveraineté industrielle

Le Tribunal de Commerce de Paris doit encore se prononcer sur l’offre du groupe Avril. L’opération reste conditionnée à la finalisation des procédures de dérogation ou d’autorisation des autorités de concurrence compétentes indique le communiqué. « Nous sommes confiants dans la qualité de notre offre et dans notre capacité collective, avec les autres acteurs engagés, à lever les conditions suspensives. C’est un projet industriel solide que nous proposons en vue de relever un défi ambitieux, au service de l’intérêt général du secteur » a déclaré Jean-Philippe Puig, directeur général d’Avril. Le groupe assure vouloir construire « un avenir durable pour cette activité essentielle à la souveraineté française et européenne, notamment pour les filières animales. »

Lisez également

Salers et Simmental en tête d’affiche

Le Sommet de l’élevage se tiendra du 1er au 4 octobre prochains à Cournon-d’Auvergne.