Réduire l’impact du stress thermique en élevage

Les capteurs permettent de mesurer la température, la vitesse de l’air et les rayonnements thermiques dans le bâtiment. 

Le groupe Eilyps a développé une prestation pour améliorer le bien-être des animaux en bâtiment. L’objectif est de réduire les effets du stress thermique. L’entreprise propose un audit complet grâce à un dispositif de sondes connectées. Ainsi, un spécialiste se rend sur l’élevage accompagné d’une tourelle mobile dans laquelle on retrouve un thermomètre, un anémomètre et un thermomètre à boule noire. Ce dernier donne une mesure directe de la température moyenne rayonnante, celle-là même qui est perçue par le corps. Cette dernière prend en compte tous les dégagements thermiques des équipements environnants : parois, sols, toitures et matériels divers. Cette prestation a été développée avec Copeeks, une start-up basée à Lannion (Côtes d’Armor).

Lisez également

Plaidoyer pour les grands troupeaux

Pendant plusieurs années, Michel Welter a porté la ferme des 1000 vaches. Aujourd’hui consultant, il nous donne sa vision de l’élevage à travers quatre idées fortes.