Sodiaal lance « un nouveau standard de qualité du lait »

« Les Laitiers Responsables » se présente comme « un projet de filière et une initiative ambitieuse au service de la transition alimentaire française, visant à créer un nouveau standard de qualité du lait, situé entre le lait conventionnel et le lait bio ».

Les dirigeants du groupe coopératif Sodiaal et de sa marque-phare Candia ont présenté, le 26 avril dernier, la démarche « Les Laitiers Responsables » qui s’appuie sur une charte d’engagement en quatre points : une meilleure rémunération des éleveurs (jusqu’à + 7,5 centimes/l), des animaux nourris sans OGM, un lait de pâturage et le respect du bien-être des animaux. « Les Laitiers Responsables constitue la première initiative de grande d’ampleur pour concrétiser notre plan de transformation #Value sur le pôle Lait/Crème/Beurre. Nous avons de grandes ambitions pour ce nouveau standard du lait et nous espérons pouvoir l’étendre à d’autres catégories comme le beurre, voire à d’autres marques, comme les marques de distributeurs par exemple », a souligné Damien Lacombe, président de Sodiaal (notre photo).

Meilleure rémunération des éleveurs : « Les Laitiers Responsables » permet de reverser 6 centimes supplémentaires sur chaque litre vendu à l’ensemble des éleveurs de la coopérative (impliqués ou non dans la démarche). « Ce sont 20 000 éleveurs partout en France (70 départements) qui sont concernés, de manière solidaire et équitable », souligne Sodiaal. De plus, les éleveurs engagés dans la démarche recevront une prime de 1,5 centime par litre sur l’ensemble de leur production pour compenser les coûts liés au respect du cahier des charges.

Lait de pâturage : des vaches au pré en moyenne 150 jours par an, « une pratique qui contribue au bien-être des animaux et à l’entretien des paysages », note Sodiaal. Le référentiel utilisé est celui développé par l’association « Lait de Pâturage ».

Alimentation des vaches « sans OGM » (< 0,9 %), grâce à un approvisionnement auprès de fournisseurs certifiés STNO (Socle Technique Non-OGM) pour les aliments achetés hors de la ferme ou non produits localement.

Bien-être animal : les éleveurs engagés dans « Les Laitiers Responsables » bénéficient d’une formation selon la méthode « signes de vaches » qui promeut le bien-être des animaux. Ces modules sont mis au point par CowSignals, l’organisme qui a développé cette méthode et est spécialisé dans la formation des éleveurs.

(-)

 

Lisez également

Le lait bio « n’est pas en crise »

Si « l’offre est momentanément supérieure à la demande, rien ne laisse penser qu’un palier de …