La viande bovine sur le déclin dans l’UE ?

La production européenne de viande bovine est attendue en baisse d’environ 1 % en 2018 et en 2019.

La Commission européenne a dévoilé, le 5 avril dernier, ses prévisions agricoles pour 2018 et 2019. Dans le secteur bovin, l’enquête cheptel de décembre 2017 montre une diminution de 1 % sur un an du cheptel. L’effectif de vaches allaitantes est tiré à la baisse (- 0,5 %) par les replis significatifs intervenus en France, en Belgique et en Irlande, tandis que l’Espagne continue son expansion (+ 2,5 %). La production de viande bovine de l’UE est ainsi attendue en repli de 0,8 % en 2018 (à 8,05 millions de tonnes équivalent-carcasse) et de 1,2 % en 2019 (7,95 Mtéc).
Le cheptel laitier devrait repartir à la baisse
« Le développement du secteur laitier, qui a principalement contribué à l’augmentation de la production de viande bovine au cours des trois dernières années, semble s’être achevé et le cheptel laitier devrait reprendre sa tendance à la baisse », analyse la Commission. « Le développement du secteur de la viande bovine en Europe de l’Est et en Espagne ne compense pas la baisse des autres pays producteurs traditionnels de viande bovine. »
Selon la Commission, « les gains de productivité dans le secteur laitier et la rentabilité des divers systèmes de production de viande bovine constituent les principaux facteurs à moyen terme d’une baisse de la production de viande bovine. » Le fléchissement de la consommation de viande bovine dans l’UE constaté en 2017 (- 0,5 %) devrait se poursuivre en 2018 (- 0,6 %) et 2019 (- 1,3 %).
BC

Lisez également

BouMatic rachète le danois SAC

BouMatic, spécialiste de la traite conventionnelle et des robots, a annoncé le rachat de SAC, un concurrent danois.