Une rallonge pour les protéines végétales

Une enveloppe complémentaire de 35 M€ est ouverte pour aider à l’achat d’agroéquipements.

« Une enveloppe, plafonnée à 35 millions d’euros, est affectée à l’achat, par les exploitants agricoles, d’agroéquipements permettant le développement de la production de protéines végétales, afin de favoriser la résilience des exploitations agricoles vis-à-vis des aléas climatiques par l’entretien des prairies », dispose une décision 2021-82 de FranceAgriMer en date du 17 novembre 2021.

Pour la distribution de cette enveloppe complémentaire, sont prises en compte les demandes d’aide déposées au titre de la décision 2020-75 du 15 décembre 2020, pour une liste limitative d’agroéquipements précisée dans la nouvelle décision. Par exemple : andaineur, aplatisseur, enrubanneuse, ensileuse, faucheuse, presse, séchoir mobile ou en grange, petite unité de déshydratation de luzerne, etc.

Les conditions d’octroi et de paiement de l’aide ne changent pas : le taux d’aide est fixé à 40 % du coût HT du matériel (50 % pour les JA et les Cuma) dans la limite de 40 000 € HT (150 000 € HT pour les Cuma), comme c’était le cas pour la première enveloppe de 20 M€.

BC

A consulter : 38 M€ pour un 3e programme d’aide à l’investissement contre les aléas climatiques (FranceAgriMer, 17 nov. 2021)

A télécharger : Les grandes cultures bio dans l’UE (Agence bio, octobre 2021)

Lisez également

Joz rachète Fullwood Milking

La société néerlandaise Joz, spécialiste du traitement des fumiers et lisiers et autres équipements d’alimentation, …