Yoplait rentre au bercail

Sodiaal prévoit de reprendre le contrôle de Yoplait d’ici à la fin de l’année. La marque avait été créée en 1965 par la coopérative.

« Nous sommes entrés en négociation exclusive avec le groupe General Mills pour la reprise de Yoplait dont le projet devrait être finalisé d’ici fin 2021 avec un accord équilibré. La marque à la petite fleur, véritable marque patrimoniale nationale, fait la fierté de nos coopérateurs et collaborateurs. Elle contribuerait à sécuriser la collecte de lait de nos adhérents sur le long terme », annonce Damien Lacombe, président de Sodiaal, dans un communiqué du 23 mars. Actuellement, Yoplait est détenu à 51% par le groupe états-unien General Mills (marques Häagen-Dazs, Géant Vert, Nature Valley, Old El Paso) et à 49% par Sodiaal. La direction de Yoplait serait confiée à Yves Legros, actuel directeur général de Candia, la marque de lait de consommation de Sodiaal.

Le projet, qui « reste soumis à l’information et la consultation des salariés, ainsi qu’aux autorités de la concurrence compétentes (…), positionnerait Sodiaal dans le top 10 des entreprises agroalimentaires à marques en France tout circuit de la grande distribution (…) Avec Candia, Entremont et Yoplait et ses marques : Panier, Perle de lait, Yop, P’tits Filous, Câlin et Liberté, la présence de la coopérative dans les foyers français serait renforcée. »

3 usines en France

« Yoplait est la 2e marque de produits laitiers frais la plus vendue dans le monde. Cette opération viendrait renforcer l’expertise à l’international de Sodiaal. Avec cet accord, Sodiaal piloterait les ventes de Yoplait en Europe pour un chiffre d’affaires annuel de 660 M€ au 31 mai 2020 (CA hors Etats-Unis, Canada), réalisé en France à plus de 70%, ainsi que la gestion de ses franchises dans 40 pays dans le monde. »

« A l’issue de l’accord, les activités Yoplait de General Mills en France, au Royaume-Uni et en Irlande ainsi que les activités de franchises seraient transférées à Sodiaal. La cession intégrerait les 3 sites industriels de Yoplait implantés en France (Vienne, Monéteau et Le Mans), sans impact pour les collaborateurs ni changement de leurs conditions de travail ou de leur contrat. »

BC

 

Lisez également

Les grands troupeaux tiennent la forme

Les clôtures de la campagne 2021/2022 révèlent des résultats économiques « historiquement hauts » dans …