1 200 foyers de MHE

Détectée pour la première fois en France le 18 septembre dans trois élevages bovins des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées, la MHE s’étend désormais à six autres départements.

À la date du 20 octobre, 1 194 foyers de maladie hémorragique épizootique (MHE) avaient été recensés en France dans des élevages, indique le ministère de l’agriculture. Ces foyers concernent huit départements : Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne, Gers, Landes, Ariège, Aude, Tarn.

« Une étude est engagée dans des élevages infectés pour consolider les données de mortalité et de morbidité. Les soins mis en œuvre permettent dans la quasi-totalité des cas une guérison des animaux malades en quelques jours », indique le ministère.

Les deux foyers suisses infirmés

« Concernant les évolutions récentes de la situation de la MHE en Europe, la Suisse avait notifié dans la première quinzaine d’octobre deux foyers de MHE dans le canton de Berne et dans le canton du Jura. Des mesures avaient été instaurées dans les départements français couverts par le rayon de 150 kilomètres depuis ces foyers. Toutefois, ces deux foyers ont été infirmés le 24 octobre par les autorités suisses, permettant de lever immédiatement les mesures prises côté français », annonce le ministère de l’agriculture.

BC

Lisez également

La MHE aux portes de la Bretagne

Les Deux-Sèvres, la Loire-Atlantique et le Lot sont désormais infectés.