Dernières nouvelles

« 20 % d’émissions en moins »

Les fabricants s’engagent à décarboner l’aliment du bétail et, au-delà, les filières animales.

Les fabrications d’aliments composés pour ruminants ont totalisé 3,11 millions de tonnes (Mt) au premier semestre 2023 (+ 0,7 % sur un an), dont 1,79 Mt destinés à la vache laitière (+ 1,8 %), 0,89 Mt aux bovins viande (+ 0,6 %) et 0,43 Mt aux petits ruminants (- 3,6 %), ont indiqué les dirigeants du Snia (industrie de la nutrition animale), le 30 août à Paris. Sur la campagne 2022/2023 (juillet à juin), les aliments vache laitière progressent de 2 %, contrairement à ceux destinés aux autres bovins (- 0,7 %) ou aux ovins-caprins (- 2,7 %). Par ailleurs, « le désintérêt du consommateur pour le bio » évoqué par le président du Snia, François-Christian Cholat, transparaît dans les fabrications d’aliments ruminants bio au premier semestre 2023 : 37 000 t (- 11 % sur un an).

Quelles que soient les incertitudes actuelles sur l’évolution du prix des matières premières (notamment celui des coproduits captés par la méthanisation) ou sur l’avenir de l’élevage – « le ministère de l’agriculture n’affiche pas clairement ses ambitions », lâche le président du Snia –, les fabricants d’aliments du bétail s’emploient à décarboner l’alimentation des animaux d’élevage. Avec un objectif chiffré : 20 % d’émissions de gaz à effet de serre en moins entre 2020 et 2030.

Pour parvenir à ce résultat, quantité de pistes sont avancées : éviter autant que possible les matières premières venues du bout du monde (soja déforestant), favoriser l’approvisionnement des usines d’aliment par voie fluviale ou ferroviaire, améliorer la performance énergétique des usines et des livraisons en ferme (avec le passage de 32 à 35 t des camions porteurs à 4 essieux), favoriser le recyclage des emballages (10 000 t valorisées à 75 % d’ici à la fin de cette année), améliorer encore et toujours l’efficience des aliments composés en profitant des dernières avancées de la science…

BC

A télécharger :

Hausse des fabrications d’aliments en août 2023 (Snia/LCA, 19 octobre 2023)

La décarbonation des filières animales (Crédit Agricole, 17 oct. 2023)

Baisse du prix des aliments en août (ministère de l’agriculture, 13 oct. 2023)

Conjoncture des aliments pour animaux (ministère de l’agriculture, 22 sept. 2023)

Hausse de 8,7 % des fabrications d’aliments bovins en juillet (Snia-LCA, 21 sept. 2023)

L’empreinte carbone de la luzerne déshydratée divisée par deux en dix ans (Inrae, 12 sept. 2023)

Qualité des triticales 2023 (Arvalis-FranceAgriMer, octobre 2023)

Qualité des orges fourragères 2023 (Arvalis-FranceAgriMer, octobre 2023)

Qualité des blés 2023 (Arvalis-FranceAgriMer, septembre 2023)

Population bovine au 1er août 2023 (FranceAgriMer, 12 sept. 2023)

Coût des opérations culturales 2023 (Chambres d’agriculture, août 2023)

 

Lisez également

Danone cherche 100 Ml

Le groupe renforce ses dispositifs d’accompagnement à l’installation.