Amazone planche sur le tracteur autonome

Amazone, spécialiste des outils de travail du sol et de traitement des cultures, s’intéresse de près aux robots agricoles et notamment au tracteur autonome. Ainsi, l’entreprise allemande multiplie les partenariats avec des startups.

Le robot agricole BoniRob a été lancé en 2008.
Le robot agricole BoniRob a été lancé en 2008.

Depuis 2008, Amazone suit de près le développement des machines agricoles autonomes. Ce travail a permis d’aboutir au développement du BoniRob avec l’Université des sciences d’Osnabrück (Allemagne) et la société Robert Bosch. Ce robot agricole a représenté une étape importante dans sa compréhension de la robotique. De nombreuses questions technologiques et juridiques ont empêché un développement commercial. Cette innovation est jusqu’à aujourd’hui encore utilisée dans différents projets de recherche de l’Université des sciences d’Osnabrück et dans différents protocoles expérimentaux.

 

Partenariat avec FarmDroid pour le semis et le binage

Le robot FarmDroid FD20 est équipé d’un système de semis par GPS, d’un outil de binage et d’un système de pulvérisation novateur favorisant des applications localisées sur les plantes.
Amazone a développé le FarmDroid FD20 pour en faire un outil de pulvérisation très précis SpotSpraying.

Une coopération étroite avec la startup danoise FarmDroid a permis de développer le FarmDroid FD20 capable de semis ultra précis puis de binage entre et surtout sur le rang. Le FarmDroid FD20 génère pour des betteraves sucrières en agriculture biologique des avantages économiques évidents, grâce à la forte réduction des coûts de main-d’œuvre inhérents au binage manuel. Dans le futur, l’objectif est de pouvoir réduire à un minimum l’utilisation d’herbicides (et d’insecticides), grâce à la mise en œuvre du robot de semis et de binage ultra automatisé à alimentation solaire FD20 et à l’utilisation d’une méthode spéciale SpotSpraying. Les premiers essais sont en cours.

 

 

Partenariat avec AgXeed sur le tracteur autonome

L’AgBot de la société AgXeed affiche une puissance de 156 ch. Il tracte les outils grâce à un attelage 3 points classique comme il en existe sur les tracteurs standards.

Outre les robots agricoles spécialisés, l’automatisation du travail classique de traction dans les champs intéresse Amazone. Ainsi, le constructeur allemand coopère avec la startup néerlandaise AgXeed ayant choisi les bonnes approches technologiques. AgXeed a misé sur des interfaces ouvertes et normalisées, que ce soit pour atteler les machines ou pour la communication via Isobus.

 

Lisez également

Pascal Le Brun président des coopératives laitières

Pascal Le Brun, producteur de lait dans le Calvados, a été élu, le 22 juin, …