Dernières nouvelles

Améliorer le bien-être des veaux

L’Efsa fait une série de recommandations en termes de logement, d’alimentation et de contact avec la mère.

« Les veaux doivent être logés en petits groupes au cours de leurs premières semaines de vie et l’utilisation d’enclos individuels doit être évitée afin d’améliorer leur bien-être. Les veaux ont également besoin d’un espace suffisant pour se reposer et jouer, ainsi que d’une litière confortable. »

Telles sont quelques-unes des recommandations publiées le 29 mars par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa). Cet avis scientifique s’inscrit dans la révision en cours de la législation de l’UE en matière de bien-être animal. Une proposition de la Commission européenne en la matière est attendue au second semestre 2023.

Du foin et des fibres

L’Efsa estime que « les veaux devraient recevoir des aliments fibreux à coupe longue, tels que le foin, à partir de l’âge de deux semaines, et que leur consommation devrait être progressivement augmentée. Des apports élevés en fibres sont nécessaires pour couvrir les besoins en rumination et en fer. »

« Il est scientifiquement prouvé que les veaux qui n’ont qu’un contact limité avec leur mère souffrent fréquemment d’un stress d’isolement et d’une incapacité à téter », poursuit l’Efsa. « Pour améliorer leur bien-être, les jeunes animaux devraient être gardés avec la mère pendant au moins une journée, bien qu’un contact plus long soit recommandé en raison des avantages en termes de bien-être, tant pour le veau que pour la vache. »

BC

A télécharger :

Les Français et la condition animale (sondage Ifop/Fondation Brigitte Bardot, mars 2023)

Pas d’agriculture durable sans élevage (Interbev/GIS avenir élevage), 17 avril 2023)

Rapport d’information sur les aliments cellulaires (Sénat, 5 avril 2023)

Lisez également

L’art de l’adaptation

Éleveur bio dans les Ardennes, Bruno Faucheron s’appuie sur l’herbe pour nourrir 100 (+/- 20) vaches selon la valeur et le volume des fourrages de l’année.