Dernières nouvelles

La vache repasse 5 €/kg

Le repli des abattages et le dynamisme de la consommation tirent les prix des bovins à des niveaux souvent inédits.

La cotation Interbev de la vache « O » est repassée, depuis la mi-mars, au-dessus de 5 €/kg carcasse. En semaine 12 (20 au 26 mars), elle s’est établie à 5,02 €/kg (+ 12,3 % sur un an) tandis que le jeune bovin « R » atteignait 5,46 €/kg (+ 11,2 %) et le veau de boucherie 7,21 €/kg (+ 13,7 %). Côté broutards, le Charolais cotait 3,54 €/kg vif (+ 8,9 %), le Limousin 3,71 €/kg (+ 18,5 %).

Dans sa note mensuelle sur l’élevage bovin publiée le 31 mars, le ministère de l’agriculture constate une « 14ème baisse mensuelle consécutive » des abattages en février 2023. Ce déficit d’offre d’animaux et les coûts de production élevés (le prix des aliments pour gros bovins progresse de 25 % sur un an) « continuent de soutenir les cours ». Le commerce extérieur s’en ressent : en janvier 2023, les exportations françaises de viande bovine diminuent de 14 % sur un an tandis que les importations bondissent de 25 % pour satisfaire une consommation intérieure en hausse de 5,5 %.

BC

A télécharger :

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 11 mai 2023)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 4 mai 2023)

Les prix agricoles refluent (ministère de l’agriculture, 28 avril 2023)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 26 avril 2023)

Les abattages de bovins toujours en repli (ministère de l’agriculture, 25 avril 2023)

L’offre baisse plus vite que la demande (Idele, 24 avril 2023)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 19 avril 2023)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 12 avril 2023)

Rapport d’information sur les aliments cellulaires (Sénat, 5 avril 2023)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 5 avril 2023)

Conjoncture des viandes rouges (FranceAgriMer, 28 mars 2023)

La population bovine au 1er mars 2023 (FranceAgriMer)

Les prix agricoles en hausse de 11,4 % sur un an (ministère de l’agriculture, 31 mars 2023)

L’inflation alimentaire atteint 15,8 % (Insee, 31 mars 2023)

Lisez également

L’art de l’adaptation

Éleveur bio dans les Ardennes, Bruno Faucheron s’appuie sur l’herbe pour nourrir 100 (+/- 20) vaches selon la valeur et le volume des fourrages de l’année.