Au sommaire de Grands Troupeaux Magazine

Quel sera l’avenir de l’agriculture biologique ? Pour ce numéro du mois de mai 2024, Grands Troupeaux Magazine donne la parole à des éleveuses et éleveurs engagés dans des choix de gestion performante. À Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), la production laitière du Gaec de la Vache Landaise est en bio depuis 2020. Deux robots de traite GEA allègent le temps de travail des trois frères associés. Leur credo : l’autonomie alimentaire et une conduite en pâturage tournant dynamique. A Noyal-Muzillac (Ille-et-Vilaine), la transformation fromagère est la clé de voûte de la Ferme bio de Kerbizien, plusieurs fois primée pour ses fromages. Ces témoignages positifs sont assortis d’analyses d’experts sur l’évolution de la conjoncture laitière de la filière bio. 

Côté nutrition : on s’intéresse à l’impact du stress thermique sur les performances des laitières. Aussi, afin de sécuriser l’abreuvement, l’entreprise bretonne Ocene lance un dispositif de récupération de l’eau de pluie des toitures. 

Côté santé : la maladie hémorragique épizootique (MHE) repart et va s’étendre. GDS France lance l’alerte. Acteur de l’alimentation animale, le nutritionniste Alfalfa lance une filière ruminant axée sur la santé et la performance économique des élevages bovins. Dans cette rubrique également, l’évolution des lésions podales, en nombre et par race.

Côté génétique : Avec près d’un millier de naissances, la race bovine Redyblack monte en puissance dans le Grand Est tandis que la race Normande a désormais accès à l’index de résistance à la paratuberculose. 

Côté équipement : En AOP Beurre Charentes-Poitou, le Gaec de la Babinotière (Deux-Sèvres) est pionnier dans l’utilisation de la technologie AiHerd, un outil de détection des chaleurs. Retrouvez également un point sur les installations des robots de traite. Enfin, face à des précipitations records, nous livrons un petit aperçu des solutions existantes pour préserver les sols. 

Côté gestion : le grand écart des revenus laitiers et le programme ambitieux de la nouvelle présidence de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL). 

Côté innovation : focus sur les énergies alternatives. La filière agrivoltaïque a le sourire : le décret de développement fixant le cadre réglementaire est enfin publié. Le secteur de la méthanisation s’inquiète face à la flambée des coûts. 

Sans oublier nos rubriques traditionnelles : Euro Dairy Ex-Press, les tableaux de bord, notre revue de presse et nos informations culture. 

Lisez également

Salers et Simmental en tête d’affiche

Le Sommet de l’élevage se tiendra du 1er au 4 octobre prochains à Cournon-d’Auvergne.