« Baisser la production de lait bio »

La Confédération paysanne demande aux collecteurs, à la filière et à l’Etat d’accompagner les producteurs de lait bio.

« La Confédération paysanne s’inquiète de la baisse des prix du lait bio payés aux producteurs et productrices par plusieurs laiteries, particulièrement dans un contexte de hausse des charges. Cette baisse de prix est due à un décalage entre l’offre et la demande. Elle met déjà en difficulté nombre de paysan.ne.s et les perspectives dans les mois à venir s’annoncent compliquées », écrit la Confédération paysanne dans un communiqué du 25 novembre.

« Pour préserver la valeur de la production laitière biologique, la Confédération paysanne demande comme mesure d’urgence aux entreprises de collecte qui ne l’ont pas encore fait d’appeler leurs producteurs.trices à diminuer leur production et de les accompagner techniquement à y parvenir, sans dégrader leur revenu. Mais cette mesure ne peut être que temporaire pour répondre à l’urgence et elle doit s’accompagner d’un soutien exceptionnel de l’État et de la filière. Encore une fois, le rapport de force n’est pas favorable aux paysan.nes quand les marges des intermédiaires, elles, ne sont jamais remises en cause ! »

« La Confédération paysanne salue la décision du Cniel (interprofession laitière) de lancer une campagne de promotion pour remettre en avant les valeurs de la bio et dynamiser la consommation. »

Réguler la production européenne

« Le ministre de l’agriculture a donné un signal particulièrement négatif aux producteurs.trices bio en refusant de mettre un troisième niveau « agriculture biologique » dans l’écorégime de la prochaine Pac. La situation actuelle commande de revenir sur cet arbitrage pour soutenir le développement de la production laitière biologique et respecter des engagements politiques de la loi Egalim avec 20% de produits bio en restauration collective. »

« La Confédération paysanne appelle le ministre à profiter de la présidence française de l’Union européenne (au premier semestre 2022) pour ouvrir d’urgence une discussion au niveau européen et mettre en place un outil de régulation de la production pour l’ensemble de la filière laitière. A ce titre, la Confédération demande une rencontre avec le ministère pour trouver très rapidement des solutions pour la filière et ses producteurs.trice.s. », conclut le communiqué.

BC

A télécharger :

L’agriculture bio dans l’UE (Agence bio, déc. 2021)

Le marché alimentaire bio en 2020 (Agence bio/AND international)

L’agriculture bio dans le monde (Agence bio, déc. 2020)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 3 déc. 2021)

Conjoncture des produits laitiers (Chambres d’agriculture, 24 nov. 2021)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 29 nov. 2021)

Conjoncture lait de vache (FranceAgriMer, 26 nov. 2021)

Lisez également

Un guide du bâtiment laitier

Le Cniel publie « Construire un bâtiment pour le troupeau laitier : démarche, outils, acteurs …